"; ";
  Accueil     Librairie     Polars     Thrillers     Criminologie     S. Bourgoin     Infos     Liens  

_

Identification :      [inscription]

Actualité criminologie

    Revirement de l'avocat de Dutroux qui demande que "justice soit faite"
    Europe du Nord & de l'Ouest > Dutroux
    Article posté par Stéphane Bourgoin le Mardi 8 juin 2004

    " L'avocat principal de Marc Dutroux, Me Xavier Magnée, a effectué un revirement spectaculaire lundi et appelé les jurés des assises d'Arlon (sud-est de la Belgique) à se prononcer sur la culpabilité du pédophile et ses co-accusés, après avoir échoué à faire rouvrir l'enquête.
    "Du point de vue des victimes, il est temps que justice se fasse. Je demande (aux jurés) de leur donner satisfaction", a déclaré Me Magnée.
    "J'ai fait mon possible pour que la vérité éclate, mais je crois qu'on peut en faire son deuil", a-t-il ajouté.
    Considérant que l'affaire Dutroux ne pouvait être jugée en l'état, en raison de trop nombreuses zones d'ombre, le défenseur de "l'homme le plus détesté de Belgique" avait demandé la semaine passée aux jurés d'Arlon de ne pas rendre de verdict.
    Dimanche, il présentait encore cette ligne comme un appel à la "désobéissance civique".
   
    Marche arrière à l'interruption de l'audience lundi en milieu de journée. "Maintenant, je demande au jury de donner satisfaction (aux victimes), je leur demande de délibérer", a déclaré Me Magnée.
    L'ancien bâtonnier de Bruxelles s'est dit très touché par les propos prononcés quelques minutes plus tôt par Pol Marchal, le père d'An, une jeune Flamande enlevée en août 1995 par Dutroux et que le pédophile est accusé d'avoir assassinée.
   
    Au nom de sa fille, M. Marchal, qui s'est montré par moment très sévère avec les lacunes de l'enquête, a appelé les jurés à "ne pas être tendres" et ne pas attendre d'hypothétiques nouvelles révélations pour se prononcer.
    "Parfois, je regarde l'aquarium (le box vitré où sont les 4 accusés, ndlr) et j'aimerais le laisser se remplir d'eau. Mais heureusement à chaque fois ma raison l'emporte", a-t-il déclaré, visiblement très ému.
   
    Au risque de faire scandale, Me Magnée avait demandé à la reprise des débats lundi matin que le procès de Marc Dutroux soit suspendu et que le juge d'instruction effectue 99 "devoirs d'enquête complémentaires" pour éclaircir les zones d'ombre du dossier. Sa demande avait été rejetée par la cour.
    Le principal avocat de Dutroux réclamait notamment une nouvelle reconstitution du rapt, demeuré en partie inexpliqué, de Julie Lejeune et Melissa Russo, les deux plus jeunes victimes de Dutroux.
    Me Magnée souhaitait également l'audition de nombreux membres de l'ancienne gendarmerie belge, pour qu'ils s'expliquent une fois de plus sur les ratés de l'enquête et d'éventuels liens entre l'appareil policier et judiciaire de Charleroi (sud) et le "milieu" local, dont faisait partie Marc Dutroux.
   
    Dans un arrêt rendu après 25 minutes de réflexion, le président de la cour, Stéphane Goux, a estimé que les "jurés disposaient de tous les éléments" pertinents et que les requêtes de la défense de Dutroux "n'apporteraient pas plus de certitudes du point de vue des accusations actuellement à charge".
    Le ministère public et les parties civiles, très critiques sur la démarche de Xavier Magnée, s'étaient fermement opposés à sa requête, qualifiée de manoeuvre "dilatoire" par Céline Parisse, l'avocate de Sabine Dardenne, l'une des deux victimes survivantes de Dutroux.
    Marc Dutroux encourt la prison à vie pour, entre autres crimes, l'enlèvement, la séquestration et le viol de six fillettes et adolescentes belges entre juin 1995 et août 1996, ainsi que la mort de quatre d'entre elles.
    Le pédophile est jugé depuis le 1er mars aux côtés de son ex-épouse Michelle Martin, de son homme de main Michel Lelièvre et de l'ex-homme d'affaires et escroc Michel Nihoul, qui nie les charges contre lui mais que Dutroux accuse d'être le chef d'un réseau pédophile dont lui-même n'était qu'un rouage.
    Le verdict du procès est attendu à partir de la mi-juin."

Source : AFP (7 juin 2004)

[Tous les articles criminologie]

    Re : Revirement de l'avocat de Dutroux qui demande que
    Commentaire posté par Mouchette007 le Mardi 8 juin 2004
    Magnée n'est pas payé, il offre ses services gratuitement à Dutroux. Il
    n'agit pas non plus pour se faire de la pub et une grosse clientèle,
    il est en fin de carrière.
    Il déposera donc 95 questions (sous forme de devoirs complémentaires à
    effectuer) demain pour "savoir la vérité" et non pour son client qui de
    toute façon aura le maximum de peine selon ses propres mots à
    controverse ce dimanche.
    Magnée dit faire cela pour le citoyen qui attend la vérité dans cette
    affaire.
    Le citoyen ne lui a rien demandé.
    Mais à qui alors profiterait ce report ?
    A Nihoul surtout, le seul qui comparait libre et risque d'être
    emprisonné
    Un report du procès laisserait Nihoul libre alors qu'il a de grande
    chance d'être fortement condamné.
    Magnée ne travaille-t-il pas plutôt pour Nihoul, l'homme qui a le bras
    long comme le Danube ?
    A méditer
   


    Re : Revirement de l'avocat de Dutroux qui demande que
    Commentaire posté par Baboune13be le Vendredi 11 juin 2004
    Quoi qu'il en soit, sa demande a été rejetée.
    S'il travaille pour Nihoul? Je n'en sais rien pas reste à méditer, d'accord. Tout est possible dans ce procès. Surtout l'inimaginable!!!
    Ceci dit, il n'a pas tout à fait tort dans la mesure où je ne crois pas que si enquête il y a sur le dossier "bis", je vois mal la "non" justice recommancer le procès de ces quatre accusés, voir d'autres en plus. Il y a manifestement des choses à cacher. Je laisse le débat ouvert...


Veuillez vous inscrire ou vous identifier :

Nom d'utilisateur :

Mot de passe :



_

Fil RSS
© Stéphane Bourgoin 2003 - 2014
Réalisation : Nokto