"; ";
  Accueil     Librairie     Polars     Thrillers     Criminologie     S. Bourgoin     Infos     Liens  

_

Identification :      [inscription]

Actualité criminologie

    Bébé brûlé avec un briquet à Ouveillan : la mère mise en examen
    France > maltraitance
    Article posté par Stéphane Bourgoin le Vendredi 17 août 2012

    " La jeune femme soupçonnée d’avoir infligé des brûlures avec un briquet à son bébé de huit mois a été mise en examen ce mercredi, puis libérée sous contrôle judiciaire. Elle nie les faits.
   
    Le contrôle judiciaire est soumis à l’obligation d’un placement dans un foyer ou une structure d’accueil, sous peine d’être incarcérée. Le compagnon de celle-ci qui n’est pas le père de l’enfant, ne fait pas l’objet de poursuites.
   
    Aucune charge n’ayant été relevée contre lui. Le bébé a été confié aux services sociaux du Conseil général.
   
    Les droits de la mère sur le nourrisson sont réservés sur décision du juge des enfants.
   
    LE RAPPEL DES FAITS (article du Midi-Libre du 15 août 2012) :
   
    " Le procureur de la République de Narbonne, David Charmatz, l’admet : "Compte tenu de la nature des faits, une information devrait être ouverte". Les faits ? Un bébé de 8 mois, retrouvé avec des marques de brûlures, à Ouveillan.
   
    Sa mère et le compagnon de celle-ci, qui n’est pas le père de l’enfant, sont restés jusqu’à ce matin dans les locaux des enquêteurs de la gendarmerie de Narbonne. Le jeune homme, contacté par les militaires, s’était mis spontanément à disposition dès son retour à Narbonne, lundi, dans l’après-midi.
   
    La garde à vue de 24 heures du couple a ensuite été prolongée pour tenter de mieux comprendre. Hier soir, les deux individus se sont retrouvés dans le cadre d’une confrontation, pour retracer le parcours des brûlures infligées avec un briquet à cet enfant de 8 mois et pour déterminer la responsabilité de chacun.
   
    Cette habitante d’Ouveillan avait éveillé les soupçons des services sociaux depuis plusieurs semaines. Au point de pousser l’administration à alerter les gendarmes. Tandis qu’ils étaient sur le point de la convoquer, la jeune mère de famille disparaissait durant plus de quinze jours. Pour être finalement retrouvée par la brigade de recherche de Narbonne, dans un foyer, dimanche soir.
   
    Dès lors, l’enquête s’accélérait et le compagnon était donc également invité à répondre aux questions des gendarmes de Narbonne.
   
    La responsabilité et le degré d’implication des deux suspects n’étaient pas établis à l’heure où nous bouclions cette édition.
   
    L’enfant, qui aurait pu être victime également d’autres types de sévices, et dont les jours ne seraient pas en danger, a été placé, sur décision des magistrats.
   
    Les enquêteurs doivent établir les degrés de responsabilité."
   
   

Source : MIDI LIBRE.FR (17 août 2012)

    Articles relatifs :
     Pour suivre sur Twitter l'actualité des faits divers et celle de Stéphane Bourgoin
     "Mes conversations avec les tueurs", le nouvel ouvrage de Stéphane Bourgoin, aux éditions Grasset


[Tous les articles criminologie]

Soyez le premier à poster un commentaire à cet article !


Veuillez vous inscrire ou vous identifier :

Nom d'utilisateur :

Mot de passe :



_

Fil RSS
© Stéphane Bourgoin 2003 - 2014
Réalisation : Nokto