"; ";
  Accueil     Librairie     Polars     Thrillers     Criminologie     S. Bourgoin     Infos     Liens  

_

Identification :      [inscription]

Actualité criminologie

    Votre propre tête comme urne funéraire + SITE
    Etats-Unis > insolite
    Article posté par Stéphane Bourgoin le Jeudi 2 août 2012

    " Une société américaine spécialisée dans la crémation a inventé les urnes funéraires personnalisées. Les personnes qui le souhaitent peuvent désormais disposer les cendres du défunt dans une urne à son effigie.
   
    Cremation Solutions, une société basée à Arlington dans le Vermont aux Etats-Unis, propose désormais un tout nouveau type de produit... l'urne funéraire au visage du défunt.
   
    Le principe est simple. Lors de la perte d'un être cher, les personnes qui le souhaitent peuvent envoyer quelques photographies de la personne décédée à l'entreprise. En utilisant la technique de l'imagerie 3D, celle-ci réalise en deux semaines seulement une urne qui ressemble traits pour traits à l'être cher.
   
    Pour la société Cremation Solutions, il s'agit là de la meilleure des manières de ne pas oublier le visage du défunt. Une fois les cendres introduites dans "le visage du mort", un socle en marbre sur lequel figurent le nom et la date de naissance de celui-ci est posé.
   
    Ces urnes existent en deux tailles. La première, plus grande, peut contenir la totalité des cendres de la personne décédée. Son prix est plus élevé puisqu'elle coûte 2.600 dollars soit 2.100 euros. La seconde est plus petite et ne servira qu'aux personnes ayant souhaité disperser une partie des cendres. Elle vaut 600 dollars (environ 490 euros)."
   
    SOURCE : 7 SUR 7.BE du 2 août 2012.
   
    Pour accéder au site de l'entreprise, cliquez sur le lien SOURCE.

Source : SITE CREMATION SOLUTIONS

[Tous les articles criminologie]

Soyez le premier à poster un commentaire à cet article !


Veuillez vous inscrire ou vous identifier :

Nom d'utilisateur :

Mot de passe :



_

Fil RSS
© Stéphane Bourgoin 2003 - 2014
Réalisation : Nokto