"; ";
  Accueil     Librairie     Polars     Thrillers     Criminologie     S. Bourgoin     Infos     Liens  

_

Identification :      [inscription]

Actualité criminologie

    Interview : la mère du meurtrier présumé des 2 gendarmes se confie
    France > meurtre, gendarmerie, alcoolisme, drogue, délinquance, vol
    Article posté par Stéphane Bourgoin le Mardi 19 juin 2012

    " Les deux femmes gendarmes ont été tuées alors qu'elles intervenaient au coeur du village de Collobrières, dans le Var, pour régler un différend.
   
    Pour la mère du suspect, son fils n'aurait pas dû être relâché car il était dangereux.
   
    L'homme était connu des services de police. Le suspect, placé en garde à vue après la mort de deux femmes gendarmes dimanche soir à Collobrières dans le Var, a reconnu lundi être l'auteur des coups de feu mortels. La semaine dernière, il avait été condamné à une peine de sursis avec mise à l'épreuve pour violences commises sur sa mère.
   
    "Mon fils, il m'a tabassée. Il a tout cassé dans la maison. Il a cassé la porte. J'étais cachée dans les toilettes. Il est rentré comme Hulk. Je suis montée à l'étage. Il m'a fracassée : coups de pieds, coups de poings", a témoigné Djamila B. au micro d'Europe1.
   
    "Il est rentré comme Hulk" :
   
    Pour la mère du suspect, son fils n'aurait pas dû être relâché. "Il était jugé il y a trois jours et la juge, elle l'a relâché au lieu de le ramener en psychiatrie. Moi j'aurais préféré qu'elle l'amène dans un hôpital psychiatrique parce qu'il était violent et malade", a-t-elle déploré sur Europe 1.
   
    Reste que cette femme, qui ne s'était vue prescrire qu'une journée d'ITT, ce qui semble très peu pour une agression décrite dans des termes aussi violents, avait elle-même retiré sa plainte avant le procès de son fils. Un élément qui a sans doute pesé lourd lors de l'audience. Prenant en compte le fait que les violences avaient eu lieu dans le cadre familial, et dans un souci de réinsertion, le tribunal l'a condamné à six mois de prison avec sursis et trois ans de mise à l'épreuve. Compte tenu des antécédents du suspect, condamné à huit reprises depuis 2000, le représentant du procureur aurait pu réclamer une peine plancher et le renvoyer en cellule pour un ou deux ans."
   
    Un article de William Galibert et Alain Acco avec Charles Carrasco pour EUROPE 1.
   
    Pour écouter l'interview d'EUROPE 1, cliquez sur le lien SOURCE.

Source : INTERVIEW EUROPE 1

    Articles relatifs :
     Deux femmes gendarmes abattues dans le Var
     "Mes conversations avec les tueurs", le nouvel ouvrage de Stéphane Bourgoin, aux éditions Grasset
     Pour suivre sur Twitter l'actualité des faits divers et celle de Stéphane Bourgoin
     Le lourd passé du meurtrier des femmes gendarmes


[Tous les articles criminologie]

Soyez le premier à poster un commentaire à cet article !


Veuillez vous inscrire ou vous identifier :

Nom d'utilisateur :

Mot de passe :



_

Fil RSS
© Stéphane Bourgoin 2003 - 2014
Réalisation : Nokto