"; ";
  Accueil     Librairie     Polars     Thrillers     Criminologie     S. Bourgoin     Infos     Liens  

_

Identification :      [inscription]

Actualité criminologie

    On a plus de chances de mourir le jour de son anniversaire
    Monde > insolite, suicide, statistique
    Article posté par Stéphane Bourgoin le Mardi 12 juin 2012

    " Nous avons plus de chances de mourir le jour de notre anniversaire que n'importe quel autre jour, selon une récente étude scientifique.
   
    D'après cette étude réalisée sur plus de deux millions de cas de décès étalés sur une période de 40 ans, il n'est pas rare de voir des personnes décéder le jour de leur anniversaire à l'instar de William Shakespeare qui est mort le jour de ses 52 ans. En cause, un risque accru de crises cardiaques, d'accidents vasculaires cérébraux pour les personnes âgées mais également des risques de chutes ou même de suicides.
   
    En moyenne, les personnes âgées de plus de 60 ans ont 14% de risques supplémentaires de mourir le jour de leur anniversaire. "Les fêtes d'anniversaire qui se terminent par un décès sont beaucoup plus nombreuses qu'on ne le pense", explique le docteur Vladeta Ajdacic-Gross de l'Université de Zurich. "Le risque de décès le jour d'un anniversaire augmente en même temps quand les personnes vieillissent".
   
    Suicides
   
    En outre, les suicides ne sont pas rares également des jours comme celui-là où certaines personnes font des constats sur leur vie ou se sentent davantage seules et isolées. 34,9% de personnes qui fêtaient leur anniversaire auraient ainsi décidé d'en finir. Des cas qui toucheraient cependant majoritairement des hommes.
   
    Selon cette étude, on dénombre également 28,5% de décès dus aux accidents de la route tandis que 44% de morts à la suite d'une chute sont enregistrés ces jours-là."

Source : 7 SUR 7.BE (12 juin 2012)

[Tous les articles criminologie]

    Re : On a plus de chances de mourir le jour de son anniversaire
    Commentaire posté par geispe le Mardi 12 juin 2012
    intéressant... et cela va tout à fait dans le sens de ce que j'avais découvert...
    je complète en disant que cet "effet anniversaire" s'étend plusieurs semaines avant et après l'anniversaire...
    plus d'agressivité aussi puisque j'avais découvert (mais sur un petit échantillon seulement) que près de la moitié des condamnés à mort aux USA avaient agi durant les quatre semaines autour de leur date anniversaire...
    l'article ne précise pas pourquoi cela est ainsi... il faut alors s'intéresser aux cycles psychiques et hormonaux humains dont je parle ici :
    http://rythmescycleshumains.blogspot.fr/
   


    Re : On a plus de chances de mourir le jour de son anniversaire
    Commentaire posté par tanizaki le Mercredi 13 juin 2012
    Bah, rien d'inédit. Anniversaire, Noël, Nouvel An (ou autres dates selon les cultures), c'est ce que les psy appellent "l'effet de seuil".

    Re : On a plus de chances de mourir le jour de son anniversaire
    Commentaire posté par betrav le Mardi 12 juin 2012
    Comme toutes les fêtes, les anniversaires sont des moments pénibles pour les personnes isolées, peu socialisées ou qui souffrent de problèmes relationnels (les borderline).
    Est-ce que l'approche de cette date n'active pas une zone de stress qu'on connait quand on pense être seul ou à avoir à gérer les invitations alors qu'on a eu "des embrouilles". Donc période suicidogène, et/ou stressante pour le système cardio-vasculaire ?
    Le psychique et l'hormonal se mélerait aux causes sociales.


Veuillez vous inscrire ou vous identifier :

Nom d'utilisateur :

Mot de passe :



_

Fil RSS
© Stéphane Bourgoin 2003 - 2014
Réalisation : Nokto