"; ";
  Accueil     Librairie     Polars     Thrillers     Criminologie     S. Bourgoin     Infos     Liens  

_

Identification :      [inscription]

Actualité criminologie

    Des parents suspectés d'avoir brûlé vifs leurs 6 enfants + VIDEO
    Europe du Nord & de l'Ouest > infanticide, incendiaire, crime & médias, tueur de masse
    Article posté par Stéphane Bourgoin le Jeudi 31 mai 2012

    " Le 11 mai dernier, six enfants perdaient la vie dans l'incendie de la maison familiale à Derby en Angleterre, un drame qui avait ému tout le pays. Hier, mardi, Maired et Mick Philpott, leurs parents, ont été interpellés. Ils sont suspectés de meurtre.
   
    Jade (10 ans), John (9 ans), Jack (7 ans), Jessie (6 ans) et Jayden (5 ans), ont péri dans l'incendie de leur maison survenu le matin du 11 mai dernier à Allenton, près de Derby dans le centre du Royaume-Uni. Peu après, leur grand frère Duwayne (13 ans) meurt à l'hôpital des suites de l'incendie après que ses parents ont décidé de débrancher la machine qui le maintenait en vie. Trois jours plus tard, la police précise qu'au vu des premières constations, le feu est d'origine criminelle. "Après des examens plus approfondis, nous pensons que le feu n'est pas accidentel et que par conséquent, les six enfants ont été tués", indique-t-elle. Les enquêteurs établissent ensuite que de l'essence a été versée dans la boîte aux lettres de la maison, avant d'être enflammée à l'aide d'un briquet ou d'une cigarette.
   
    Deux personnes, une femme de 28 ans et un homme de 38 ans résidant à Derby, avaient été arrêtées juste après le sinistre, puis relâchées.
   
    En larmes dans les médias
   
    Hier, mardi, la police a fait part de l'interpellation d'un homme de 55 ans et d'une femme de 31 ans résidant à Derby, sans préciser leur identité. Selon plusieurs médias britanniques, il s'agit des parents des six frères et soeurs, Mick et Maired Philpott. Cinq jours après le drame, les parents des enfants avaient tenu une conférence de presse où ils étaient apparus en pleurs. Le père avait notamment remercié, les yeux rougis, les personnes qui étaient intervenues pour tenter de sauver ses enfants et les habitants du quartier pour leur soutien.
   
    Au moment du drame, les parents auraient vainement tenté de venir en aide aux enfants bloqués au premier étage de leur logement social, selon les forces de l'ordre. Les médias avaient d'ailleurs souligné l'héroïsme et le courage de Mick Philpott afin de sauver ses enfants. Selon certains voisins pourtant, le couple se trouvait en dehors de son domicile lorsque l'incendie s'est déclaré. Mick et Maired avaient pris l'habitude de dormir dans une caravane stationnée devant leur maison, celle-ci ne disposant que de deux chambres à coucher. C'est d'ailleurs la caravane, saisie par les enquêteurs, qui aurait mis ceux-ci sur la piste des parents.
   
    "Shameless Mick"
   
    Le père des enfants a été identifié par les médias britanniques comme Mick Philpott, un homme qui avait fait la Une des journaux en 2007 pour avoir refusé de prendre un emploi, alors qu'il touchait les allocations familiales pour 17 enfants. Mick Philpott demandait aussi une maison plus vaste pour y vivre avec sa femme, sa petite amie et huit de leurs enfants, ce qui lui avait valu le sobriquet de "Shameless Mick", "Mick sans honte" dans les médias.
   
    Le couple est à l'heure qu'il est toujours en garde à vue et n'a pas été inculpé. Son mandat d'arrêt pourrait être prolongé au cours de la journée."
   
    SOURCE : 7 SUR 7.BE du 30 mai 2012.
   
    Pour visionner des extraits de la conférence de presse des parents le 16 mai dernier, cliquez sur le lien SOURCE.

Source : VIDEO YOUTUBE

[Tous les articles criminologie]

Soyez le premier à poster un commentaire à cet article !


Veuillez vous inscrire ou vous identifier :

Nom d'utilisateur :

Mot de passe :



_

Fil RSS
© Stéphane Bourgoin 2003 - 2014
Réalisation : Nokto