"; ";
  Accueil     Librairie     Polars     Thrillers     Criminologie     S. Bourgoin     Infos     Liens  

_

Identification :      [inscription]

Actualité criminologie

    VIDEO: dans des lettres, un condamné à mort avoue avoir tué 17 femmes et tourné un snuff movie
    Etats-Unis > serial killer, viol, peine de mort, snuff movie
    Article posté par Stéphane Bourgoin le Mercredi 26 octobre 2011

    " Un Américain, qui a été condamné à mort pour avoir assassiné une femme et ses deux filles, a écrit une série de lettres dans lesquelles il se vante d’avoir violé puis tué 17 femmes, et d’avoir réalisé un "snuff movie" sur l'un de ses meurtres présumés. Il a souvent gardé les chaussures de ses victimes comme des trophées morbides.
   
    Steven Hayes a été condamné l'année dernière pour le meurtre d’une femme de 48 ans et de ses deux filles de 17 et de 11 ans, après s’être introduit dans leur maison du Connecticut, raconte abc news. Il a été reconnu coupable d’un viol suivi d’un triple assassinat. Le père de famille, qui a été battu avec une batte de baseball et attaché à un poteau dans la cave, a été le seul à survivre à cette horrible agression.
   
    Un certain Joshua Komisarjevsky a été condamné le mois dernier pour complicité dans ce triple assassinat. Mais ses avocats ont par la suite invoqué l’existence de lettres dans lesquelles Steven Hayes s’accusait d’un certain nombre de meurtres, afin de demander la nullité du procès du complice. Le juge a rejeté cette demande, et a exprimé un certain scepticisme quant à la véracité des faits racontés dans les lettres.
   
    Autostoppeuses
   
    Dans ses lettres, Steven Hayes se vante d’être l’auteur de 17 meurtres non élucidés en Nouvelle-Angleterre entre le début des années 1980 et 2007. Il y décrit de façon détaillée la façon dont il a violé, puis tué ces femmes. Il s’agissait souvent d’autostoppeuses qu’il a emmenées dans sa voiture avant de les séquestrer, puis de les tuer. Il a ainsi ligoté sur son lit l’une d’entre elles pendant tout un week-end, raconte-t-il, pour la violenter avant de l’achever. Il a filmé cet exploit : "16 heures de vidéo, de loin le meilleur ‘snuff movie’ jamais réalisé", écrit-il.
   
    Selon Steven Hayes, ses victimes étaient âgées de 14 à 25 ans. Il utilisait parfois la "drogue du viol", pour faciliter ses méfaits. Mais il est surtout fier des 17 "trophées" qu’il a rassemblés lors de ses meurtres en série : il s’agissait des chaussures de tennis des victimes."
   
    SOURCE: RTBF du 26 octobre 2011.
   
    Pour lire un dossier et visionner des vidéos de l'affaire, cliquez sur le lien SOURCE.

Source : SITE ABC NEWS

[Tous les articles criminologie]

    Re : VIDEO: dans des lettres, un condamné à mort avoue avoir tué 17 femmes et tourné un snuff movie
    Commentaire posté par nuitsombre le Jeudi 27 octobre 2011
    Encore un mytho qui veut attirer l'attention sur lui ...des fantasmes de crime, ça a l'air d'être commun à pas mal de criminels de droit commun, ils doivent penser qu'ils n'ont pas atteint suffisamment de reconnaissance dans l'horreur alors ils en ajoutent au compteur ... la prison les rend vraiment encore plus fous faut croire




Veuillez vous inscrire ou vous identifier :

Nom d'utilisateur :

Mot de passe :



_

Fil RSS
© Stéphane Bourgoin 2003 - 2014
Réalisation : Nokto