"; ";
  Accueil     Librairie     Polars     Thrillers     Criminologie     S. Bourgoin     Infos     Liens  

_

Identification :      [inscription]

Actualité criminologie

    Un Polonais de 17 ans, meurtrier présumé de Joe, 17 ans, tué à Bruxelles, a été arrêté dans son pays
    Europe du Nord & de l'Ouest > meurtre, justice, vol, délinquance
    Article posté par Isabelle Longuet le Jeudi 27 avril 2006

    " La procédure d'extradition en route
   
    La procédure d'extradition du meurtrier présumé de Joe Van Holsbeeck, un Polonais de 17 ans arrêté ce jeudi dans son pays natal, a été mise en route. Et ce, sur la base d'un mandat d'arrêt européen.
    La juge d'instruction en charge du dossier, Patricia Jaspis, maintient momentanément l'embargo sur les informations concernant l'arrestation et la procédure d'extradition du meurtrier présumé de Joe, a précisé le porte-parole du parquet, Jos Colpin.
    La juge espère pouvoir travailler dans la sérénité, a-t-il ajouté, sans faire davantage de commentaires.
   
    Il a été arrêté vers 13h45 dans la ville de Suwalki par le groupe de policiers spécialement chargés de ces recherches, a déclaré plus tôt dans la journée, M. Sokolowski, porte-parole de la police de Varsovie. Le jeune homme, un Polonais de 17 ans, était activement recherché en Pologne, où il s'est enfui après le meurtre de Joe.
    D'abord nous l'avons localisé, nous avons vérifié son identité, nous avons suivi sa trace et nous l'avons arrêté, a expliqué le commandant de la police polonaise Marek Bienkowski. Le suspect a été complètement surpris, a-t-il indiqué tout en précisant que 200 policiers et un hélicoptère avaient été déployés pour cette arrestation. Je dois dire qu'il était intelligent, il a souvent changé d'endroit et il avait des complices, a-t-il ajouté. Après un examen médical, il sera envoyé au bureau du procureur. Celui-ci le présentera devant une cour sur la base d'un mandat d'arrêt européen, et cette cour décidera ou non de le renvoyer en Belgique.
   
    Il pourra être jugé en Belgique mais il devra purger sa peine en Pologne, a précisé le procureur du parquet national polonaisM. Kaczmarek. Bien sûr, c'est au tribunal polonais de prendre la décision définitive, mais je ne pense pas qu'il prenne une autre décision. Selon les procédures prévues, la Belgique doit transmettre à la Pologne l'original du mandat d'arrêt européen sous 48 heures, a-t-il encore précisé. L''homme sera par la suite extradé aussi rapidement que possible.
   
    Selon l'enquête, c'est lui qui a porté cinq coups de couteau à Joe Van Holsbeeck, le 12 avril dans le grand hall de la gare centrale de Bruxelles, en pleine heure de pointe. Son complice présumé, un autre Polonais de 16 ans résidant illégalement en Belgique et prénommé M., a quant à lui été arrêté lundi.
   
    Une arrestation manquée hier
   
    La police polonaise avait déjà failli arrêter mercredi le meurtrier présumé de Joe mais est arrivée trop tard sur les lieux. Entre-temps, l'arrestation du jeune Polonais a donc été confirmée ce jeudi par le parquet bruxellois.
    Le jeune homme aurait utilisé mercredi son GSM dans un bâtiment public et le signal a été capté par la police polonaise. Des policiers ont immédiatement été dépêchés sur place pour tenter d'appréhender le suspect, mais sont arrivés trop tard. L'individu avait disparu.
    L'identité complète du suspect n'a pas été rendue publique en Pologne mais on sait qu'il s'agit d'un Polonais de 17 ans prénommé A. et originaire de Bialystok, dans l'est de la Pologne.
   
    Le frère aussi sous mandat d'arrêt
   
    Plus tôt jeudi, le frère aîné de A. avait lui aussi été placé sous mandat d'arrêt comme co-auteur du crime. Il a été entendu mardi et mercredi par la police belge et par la juge d'instruction.
   
    Verhofstadt se félicite
   
    Le premier ministre Guy Verhofstadt s'est félicité au début de la séance plénière de la Chambre de l'arrestation et a remercié les policiers belges et polonais pour leur professionnalisme.
    Il importe maintenant que la justice soit rendue le plus rapidement possible, a encore dit Guy Verhofstadt. On peut envisager toutes sortes de mesures mais c'est encore la punition qui est finalement la meilleure façon de faire savoir clairement qu'une telle violence est inacceptable, a-t-il conclu. "

Source : LE SOIR 27 avril 2006

    Articles relatifs :
     Joe, 17 ans, tué à Bruxelles pour son lecteur MP3 - identification de ses agresseurs présumés


[Tous les articles criminologie]

Soyez le premier à poster un commentaire à cet article !


Veuillez vous inscrire ou vous identifier :

Nom d'utilisateur :

Mot de passe :



_

Fil RSS
© Stéphane Bourgoin 2003 - 2014
Réalisation : Nokto