"; ";
  Accueil     Librairie     Polars     Thrillers     Criminologie     S. Bourgoin     Infos     Liens  

_

Identification :      [inscription]

Actualité criminologie

    « Michelle Martin n'a pas le droit de réintégrer la société » déclare Jean-Denis Lejeune
    Europe du Nord & de l'Ouest > Dutroux
    Article posté par Stéphane Bourgoin le Dimanche 12 août 2012

    " Sitôt rendu le jugement du tribunal d'application des peines qui octroyait sa libération conditionnelle à Michelle Martin, Jean-Denis Lejeune est monté au créneau pour annoncer qu'il organiserait, le dimanche 19 août, à Bruxelles, une manifestation – il refuse que l'on évoque « une marche blanche » – pour dénoncer cette décision qu'il regarde comme des errements (de plus) de la justice. Le père de Julie continue, avec Paul Marchal, de mener un combat avec lequel d'autres victimes de Dutroux et consorts semblent avoir pris leurs distances.
   
    Rencontre.
   
    Que souhaitez-vous obtenir au juste en organisant cette marche ?
   
    Cette marche, je l'organise pour obtenir une rapide réforme de la justice et pour dénoncer la possible libération de Michelle Martin. C'est la raison pour laquelle il était important qu'elle ait lieu avant que la Cour de cassation ne prenne attitude sur les pourvois suscités par le jugement rendu le 31 juillet à Mons.
   
    (…)
   
    Vous voudriez quoi ? Des peines incompressibles ?
   
    Pour les meurtres d'enfants, oui – a fortiori quand ils sont commis par des récidivistes. Plus largement, je voudrais qu'on hiérarchise mieux les sanctions en fonction de la gravité des faits en considérant que rien n'est plus grave que le meurtre d'un enfant.
   
    (…)
   
    Vous estimez que Michelle Martin, aujourd'hui, n'a pas le droit de réintégrer la société ?
   
    Non, elle n'en a pas le droit. C'est une multirécidiviste. Elle a toujours prétendu avoir agi sous l'emprise de Marc Dutroux. Mais Dutroux n'était plus là pendant que les fillettes agonisaient dans leur réduit. Elle aurait pu les libérer ou donner l'alerte. Elle aurait pu, à tout le moins, leur donner à manger et à boire comme elle l'a fait avec les chiens de Dutroux. Elle n'a rien fait : elle est responsable de la mort de Julie et de Mélissa.
   
    (…)
   
    Vous en voulez aux soeurs clarisses ?
   
    Je ne les comprends pas. Je ne suis pas croyant et j'ai toujours eu un peu de mal à comprendre certaines prises de position de l'Eglise. Comment comprendre qu'une institution qui interdit l'usage du préservatif et le remariage cautionne l'accueil d'une meurtrière d'enfants par une communauté religieuse ? "
   
    Propos recueillis par Stéphane Detaille.

Source : LE SOIR.BE (12 août 2012)

    Articles relatifs :
     Michelle Martin "transférée" dans un couvent néerlandais ?
     Michelle Martin n'a jamais indemnisé ses victimes
     Les soeurs du couvent de Malonne aidaient Michelle Martin depuis 11 ans
     Verra-t-on bientôt Michelle Martin à la boulangerie du coin ?
     Michelle Martin "n'a jamais eu un mot de compassion pour les victimes"
     Pour suivre sur Twitter l'actualité des faits divers et celle de Stéphane Bourgoin
     "Mes conversations avec les tueurs", le nouvel ouvrage de Stéphane Bourgoin, aux éditions Grasset


[Tous les articles criminologie]

Soyez le premier à poster un commentaire à cet article !


Veuillez vous inscrire ou vous identifier :

Nom d'utilisateur :

Mot de passe :



_

Fil RSS
© Stéphane Bourgoin 2003 - 2014
Réalisation : Nokto