"; ";
  Accueil     Librairie     Polars     Thrillers     Criminologie     S. Bourgoin     Infos     Liens  

_

Identification :      [inscription]

Actualité criminologie

    Elle poignarde celui qu’elle avait promené en laisse par le sexe
    France > tentative de meurtre, alcoolisme
    Article posté par Stéphane Bourgoin le Dimanche 3 juin 2012

    " Ce n’est apparemment plus le grand amour entre la sexagénaire et son compagnon d’une quarantaine d’années. Cet amour fou qui les avait conduits au tribunal pour s’être promenés, le 9 février 2011, en fin d’après-midi, rue piétonne, non pas bras dessus - bras dessous, mais elle devant, lui derrière... tenu en laisse par le sexe !
   
    Ils avaient été interpellés deux mois auparavant par une policière municipale et placés en garde à vue pour attentat à la pudeur. C’est par défi lancé par l’homme à son amie qu’ils auraient effectué leur sortie coquine.
   
    C’est en tout cas ce que nos deux exhibitionnistes avaient expliqué aux magistrats lors de leur comparution, au cours d’une audience marquée par les éclats de rires des prévenus et ceux - plus retenus mais inévitables - des juges, du président et du procureur lui-même. La prévenue avait tenu à préciser que la chaîne - de 70 cm - était reliée à un bouton du pantalon et non directement au pénis de son ami.
   
    La suite : des coups de couteau sur fond d'alcoolémie
   
    Mercredi soir, sur les coups de 21 heures, elle lui a porté "plusieurs coups de couteau dont l’un a effleuré le poumon et aurait pu avoir de graves conséquences", reconnaissait le vice-procureur de la République, Philippe Romanello.
   
    L’auteur des coups et sa victime étaient dans un état d’alcoolémie avancée (près de 2 grammes d’alcool par litre de sang) quand la dispute a éclaté pour un motif futile apparemment, dans leur appartement du quai Riquet.
   
    Hier soir, la victime avait quitté le centre hospitalier, alors que l’auteur des coups était toujours placée en garde à vue. Elle pourrait comparaître dès ce matin ou lundi devant les juges du tribunal correctionnel, ceux-là même qui avaient condamné le couple à 10 € d’amende avec sursis, en avril 2011, pour exhibitionnisme.
   
    Les faits d’aujourd’hui ne font rire absolument personne. Heureusement encore qu’aucun des nombreux coups de couteau ne se soit avéré fatal."
   
    Un article de Gérard Cathala.

Source : MIDI LIBRE.FR (2 juin 2012)

    Articles relatifs :
     "Mes conversations avec les tueurs", le nouvel ouvrage de Stéphane Bourgoin, aux éditions Grasset
     Parution du coffret de 3 livres de S. Bourgoin, "La Totale"
     Les prochaines rencontres publiques de S. Bourgoin : projections, conférences et signatures à Paris et Saint-Maur, à Villeneuve-lez-Avignon, dans le nord de la France et Liège
     Pour suivre sur Twitter l'actualité des faits divers et celle de Stéphane Bourgoin


[Tous les articles criminologie]

Soyez le premier à poster un commentaire à cet article !


Veuillez vous inscrire ou vous identifier :

Nom d'utilisateur :

Mot de passe :



_

Fil RSS
© Stéphane Bourgoin 2003 - 2014
Réalisation : Nokto