"; ";
  Accueil     Librairie     Polars     Thrillers     Criminologie     S. Bourgoin     Infos     Liens  

_

Identification :      [inscription]

Actualité criminologie

   
    Canada > meurtre
    Article posté par Stéphane Bourgoin le Vendredi 1er juin 2012

    " Luka Rocco Magnotta était bien connu des sites Internet à caractère « gore ».
   
    Luka Rocco Magnotta était connu sur les sites dits « gore », qui hébergent des centaines de vidéos montrant le plus souvent des scènes d’une brutalité et d’un réalisme dérangeant.
   
    Magnotta y aurait notamment diffusé des vidéos contenant des scènes de torture de chatons, cela avant de mettre en ligne la tristement célèbre vidéo d’un homme démembrant un autre homme.
   
    Le site qui hébergeait la vidéo montre des vidéos diffusées par des adeptes de réalité morbide. On peut y voir des scènes d’une horreur inusitée, parfois carrément barbare.
   
    Dégoût
   
    « Les vidéos mis en ligne par Magnotta ont causé un dégoût profond chez nos visiteurs et les membres de notre forum. Ce jeune homme troublé cherchait clairement à se faire connaître et il a réussi », mentionne le webmestre du site goregrish.com.
   
    Surnommé Head, ce dernier a préféré garder l’anonymat.
   
    « La grande majorité des visiteurs de notre site le font par curiosité morbide. Ils ne prennent pas plaisir à regarder les vidéos, mais se forcent pour le rush que cela leur procure. C’est mon cas », ajoute aussi C_R, un administrateur du même site.
   
    « Je croyais que j’aurais pu digérer la vidéo après en avoir visionné tant d’autres, mais celle de Magnotta démembrant un homme me hantera pour toujours, je n’espère jamais revoir cela », glisse C_R.
   
    Le webmestre de goregrish.com indique pourtant qu’ils ne bannissent de leur site que les vidéos montrant des images sexuelles de mineurs. « Le reste, on croit qu’un adulte consentant saura faire la part des choses, séparer le bien du mal », insiste-t-il.
   
    « La majorité des vidéos mis en ligne par des internautes ne sont pas d’eux-mêmes. Certains, comme Luka Magnotta, le font pour la notoriété et une attention, quoique malsaine », soutient le webmestre.
   
    « On n’hésite surtout pas à dénoncer aux autorités responsables ces personnes en quête de notoriété perverse, dit-il. Dans le cas des vidéos mis en ligne par Magnotta, nos forums étaient en feu et dénonçaient unanimement son contenu horrible, je suis sûr qu’il y a eu certains membres de notre forum qui ont contacté la police. »
   
    Un article de Philippe Bourdon.

Source : LE JOURNAL DE MONTREAL (31 mai 2012)

[Tous les articles criminologie]

Soyez le premier à poster un commentaire à cet article !


Veuillez vous inscrire ou vous identifier :

Nom d'utilisateur :

Mot de passe :



_

Fil RSS
© Stéphane Bourgoin 2003 - 2014
Réalisation : Nokto