Argent & assurance

Quelles sont les procédures à suivre pour contracter une assurance automobile ?

assurance automobile

Contracter une assurance automobile est en premier lieu obligatoire. La souscription à cette assurance est également importante aussi bien pour le conducteur du véhicule que pour les passagers. C’est pourquoi, sa souscription doit être réalisée dès lors que la voiture commence à circuler.

Les documents à fournir pendant la phase préparatoire

Pour pouvoir profiter d’une assurance à Jodoigne, certains documents s’avèrent obligatoires et le permis de conduire en est  pièce principale. C’est, en effet, le document qui prouve la capacité d’un automobiliste à conduire. Notons, cependant, que le permis nécessaire pour l’assurance doit être celui qui est sera indiqué dans le contrat. L’autre pièce indispensable concerne le véhicule en question. Il s’agit entre autres de la facture d’achat, de la carte grise, numéro d’immatriculation, … C’est l’ensemble des documents qui précèdent la mise en circulation. Le dernier élément du dossier sera la pièce concernant le moyen de paiement utilisé pour l’assurance qui peut-être en espèce, via une carte bancaire, … Il faudra alors soumettre le RIB avec ce document pour le prélèvement bancaire. Dans le cas où le permis a été utilisé pour une autre assurance automobile, il faudra joindre le relevé d’information concernant la précédente assurance.

L’entretien avec l’assureur

Une fois le dossier complété, il faudra la soumettre à l’assureur. Il convoquera ensuite le client pour un entretien en lui posant diverses questions. Pour une souscription en ligne, il faudra remplir un formulaire en ligne comprenant les mêmes interrogations qu’une entrevue avec un conseiller en agence. Notons qu’il faut répondre honnêtement aux questions car une fausse déclaration pourrait entrainer une annulation du contrat et ainsi que celle de la prise en charge des dommages et intérêts dans le cas d’un sinistre.  De plus, les informations demandées concernent  directement le véhicule à assurer, les conducteurs et surtout leurs antécédents. L’assureur aura également besoin de savoir l’usage habituel du véhicule. En effet, il peut s’agir d’une assurance pour une voiture professionnelle ou personnelle. Ces renseignements vont permettre de définir l’offre qui pourrait adapter. Le type de stationnement peut également être demandé en fonction de la compagnie d’assurance.

Les différents types d’assurance auto

L’assurance auto varie en fonction du niveau de couverture. Les  principaux types sont l’assurance tiers, l’assurance intermédiaire et l’assurance tous risques. L’assurance au tiers est celle qui se rapporte à la responsabilité civile automobile obligatoire. En cas d’accident, elles couvrent uniquement les dommages causés à un tiers. Les passagers ainsi que le conducteur ne sont alors pas indemnisés. En se renseignant, des assureurs proposent en service supplémentaires d’autres garanties pour compléter cette assurance. Il y a aussi l’assurance tous risques qui semble être plus complète en couvrant tous types d’accidents. En effet, elle va permettre de couvrir l’ensemble des dommages du véhicule en cas d’accident impliquant la responsabilité du conducteur ou non. Cette assurance est valable même en cas de décès du conducteur. L’assurance intermédiaire fonctionne comme une assurance de base plus les garanties supplémentaires qui concernent les dommages constatés sur le véhicule dans le cas d’incendie, de vol, de catastrophes naturelles et autres accidents. L’assurance conducteur fonctionne alors comme une garantie pour le paiement des frais médicaux impliquant le soin des blessures, les opérations de prothèses, et autres.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *