"; ";
  Accueil     Librairie     Polars     Thrillers     Criminologie     S. Bourgoin     Infos     Liens  

_

Identification :      [inscription]

Actualité criminologie

    "Le Cannibale de Rotenburg" : un Allemand castre, tue et mange une victime consentante
    Europe du Nord & de l'Ouest > Cannibale de Rotenburg
    Article posté par Isabelle Longuet le Lundi 24 novembre 2003

   
   
    A partir du 3 décembre 2003 sera jugé en Allemagne un crime sans précédent - qui a révulsé le pays - commis le 10 mars 2001, à Rotenburg dans le Land de Hesse. Cette ville de 15 000 habitants, nichée dans la vallée de la rivière Fulda, est très ancienne, et particulièrement pittoresque avec ses nombreuses maisons à colombages.
    C’est dans l’une d’elles, immense bâtisse comptant près de 50 pièces, que ARMIN MEIWES, un informaticien de 41 ans, a émasculé, égorgé, étripé, dépecé, congelé et consommé BERND-JÜRGEN BRANDES, Berlinois, ingénieur, âgé de 43 ans ; ils se sont partagé le pénis après l’avoir cuisiné. La victime était consentante pour l’ensemble des actes commis sur sa personne (et que Meiwes a filmés, la vidéo faisant près de 2 heures). Elle avait été « recrutée » sur internet par le biais d’une petite annonce explicite (« cherche homme 18-30 ans, bien bâti, pour l’abattage »), passée sur une plate-forme où frayent des internautes partageant les mêmes idées, les mêmes « goûts » – l’auteur du crime évalue leur nombre à environ 800 dans le pays. Ces passionnés ont pour pseudonymes « Consommé », « Gourmet » ou encore « Café Cannibale ». Meiwes affirme avoir été en contact avec 430 de ces personnes.
   
    Le « Cannibale de Rotenburg » est accusé par le tribunal de Cassel de meurtre par plaisir sexuel ; ce dernier dispose de nombreuses preuves à charge (enregistrement vidéo, disques durs, restes de cadavre congelés, ossements enterrés dans le jardin), mais Meiwes a de toute façon reconnu les faits qui lui sont reprochés. L’avocat de la défense, en revanche, estime qu’il ne s’agit que d’un « homicide sur demande », pour lequel son client n'encourt qu'une peine de six mois à cinq ans de prison (il pourrait donc être libre dans trois ans maximum). Le délit de cannibalisme n’existe pas en droit allemand.
   
    Le procès durera de 14 à 16 jours, le verdict étant attendu fin janvier. La cour devra déterminer si Brandes jouissait pleinement de ses facultés mentales en prenant la décision de se faire tuer et manger. Son entourage témoigne de brusques changements peu de temps avant sa mort ; certains ont cru qu’il avait le sida. Meiwes, lui, est considéré comme psychiquement sain par le procureur de Cassel.
    Cette affaire fera l'objet d'un article circonstancié sur notre site au moment du procès. Il se basera en grande partie sur un dossier publié l’été dernier par un hebdomadaire allemand, et dont les deux auteurs se sont vus reprocher par un lecteur – qui a porté plainte – d’avoir donné des détails monstrueux sur ce crime presque invraisemblable tant il est inhumain. Les journalistes, auxquels Meiwes a accordé une interview en prison, ont examiné de près le passé des deux protagonistes, afin de tenter de donner un « cadre » à des faits qui peuvent échapper à l’entendement du commun des mortels.
    Par ailleurs, l'accusé va rédiger ses mémoires dans un but préventif. Il veut, dit-il, persuader les personnes poursuivant les "buts" qu'il a lui-même poursuivis de se soumettre à un traitement approprié et de s'ouvrir de leurs projets afin de ne pas se retrouver dans la même spirale que lui. Il a déclaré dans DIE WELT AM SONNTAG que son appétit de viande humaine était complètement éteint, et qu'il regrettait ses actes.

Source : DER SPIEGEL, DIE WELT, STERN

    Articles relatifs :
     Ouverture du procès du "Cannibale de Rotenburg" : VIDEO du lieu du crime
     Procès du " Cannibale de Rotenburg " : un cas unique dans l'histoire du droit
     Le " Cannibale de Rotenburg " avait filmé la totalité de son crime
     Des protecteurs des animaux envoient du tofu au "Cannibale de Rotenburg"
     Le cannibale allemand va vendre son " histoire " à un producteur de cinéma
     Le cannibale allemand organisait des jeux de rôle dans sa " pièce d'abattage "
     Les fantasmes des victimes potentielles du " Cannibale de Rotenburg "
     Un expert-psychiatre juge le " Cannibale de Rotenburg " sain d'esprit
     Le cannibale allemand avait stocké des milliers de photos pornos et de torture
     Procès de Cassel : les e-mails contenaient des blagues et des recettes cannibales
     Procès de Cassel : Armin Meiwes, entre cannibalisme & rêve d'une vie de famille ?
     La victime du cannibale allemand voulait qu'un amant lui coupe le pénis avec les dents
     Le "Cannibale de Rotenburg" dépeçait des poupées Barbie et fabriquait des pénis en pâte d'amande
     Meiwes est devenu cannibale pour se "rapprocher" des hommes, estime un expert
     Expertise psychiatrique : le cannibale allemand est un pervers sain d'esprit
     Perpétuité requise pour le "Cannibale de Rotenburg"... interprété par Kevin Spacey au cinéma ?
     Vers une révision du procès du cannibale allemand, condamné à 8 ans et demi de prison
     Reportage en français sur le "Cannibale de Rotenburg" (TSR)
     2ème reportage en français sur le "Cannibale de Rotenburg" (TSR)
     Reportage de la BBC sur le "Cannibale de Rotenburg"
     Le cannibale allemand libérable en 2008 : le verdict déclenche un tollé, l'accusation fait appel
     Rumeurs : Hugh Grant & Brad Pitt dans un film sur le "Cannibale de Rotenburg" ?
     Hugh Grant dément vouloir jouer le rôle du cannibale allemand au cinéma


[Tous les articles criminologie]

Soyez le premier à poster un commentaire à cet article !


Veuillez vous inscrire ou vous identifier :

Nom d'utilisateur :

Mot de passe :



_

Fil RSS
© Stéphane Bourgoin 2003 - 2014
Réalisation : Nokto