"; ";
  Accueil     Librairie     Polars     Thrillers     Criminologie     S. Bourgoin     Infos     Liens  

_

Identification :      [inscription]

Actualité criminologie

    Dominique de Villepin annonce le lancement d'une grande enquête de victimisation
    France > psychologie & victimologie, délinquance, statistique
    Article posté par Stéphane Bourgoin le Mardi 15 juin 2004

    " Le ministre de l'Intérieur Dominique de Villepin a annoncé mardi le lancement d'une grande enquête sur les victimes en 2004 , en inaugurant les nouveaux locaux de l'Institut des Hautes études de la Sécurité intérieure à Saint-Denis (Seine-Saint-Denis).
    Cette "enquête de victimisation", qui sera lancée "dans les prochaines semaines", doit aider à "mieux appréhender une criminalité qui change de visage", a indiqué le ministre de l'Intérieur avant de remettre leur diplôme aux auditeurs de la 15ème session de l'IHESI.
    Elle a été confiée à l'Observatoire national de la délinquance, en collaboration avec l'Institut national de la statistique et des études économiques (INSEE).
    "Il s'agit d'interroger les gens pour savoir s'ils ont été victimesde délits ou de faits de délinquance, qu'ils aient déposé une plainte ou non", a expliqué à l'AFP Alain Bauer, président du Conseil d'orientation de l'Observatoire.
    Portant sur 2004, cette prochaine "grande enquête de victimisation" s'adressera à "un échantillon de 20.000 personnes, sélectionnées par l'INSEE, dont les enquêteurs recueilleront les réponses à 160 questions", a-t-il ajouté.
    "On veut savoir ce qui a été commis, comment, ou et quand, pour reconstruire l'ensemble du phénomène", a résumé M. Bauer. L'enquête durera environ six mois et l'exploitation des résultats demandera à peu près trois mois.
    L'Observatoire et l'INSEE viennent d'achever "une petite enquête de victimisation, auprès d'un échantillon de 10.000 personnes ayant répondu à une trentaine de questions, portant sur les deux années 2002 et 2003", a indiqué M. Bauer. Ses résultats seront publiés dans le rapport que l'Observatoire doit remettre "en janvier ou février prochain", a-t-il dit.
    La dernière enquête de victimisation, rendue publique en 1999 et portant sur les deux années précédentes, avait révélé que 16,8 millions de personnes disaient avoir été victimes d'un délit ou d'un acte de délinquance, alors que, dans le même temps, moins de 8 millions de faits avaient été constatés par les services de police et de gendarmerie."
   

Source : AFP (15 juin 2004)

[Tous les articles criminologie]

Soyez le premier à poster un commentaire à cet article !


Veuillez vous inscrire ou vous identifier :

Nom d'utilisateur :

Mot de passe :



_

Fil RSS
© Stéphane Bourgoin 2003 - 2014
Réalisation : Nokto