"; ";
  Accueil     Librairie     Polars     Thrillers     Criminologie     S. Bourgoin     Infos     Liens  

_

Identification :      [inscription]

Actualité criminologie

    Pour suivre en direct la 1e manifestation contre la libération de Michelle Martin devant le couvent des Clarisses à Malonne
    Europe du Nord & de l'Ouest > Dutroux, prison
    Article posté par Stéphane Bourgoin le Vendredi 3 août 2012

    " Une manifestation anti Michelle Martin se tient ce matin devant le couvent des clarisses. La première d’une longue série…
   
    Le point sur la manif : plus de 250 personnes se sont données rendez-vous ce matin à Malonne pour portester contre la venue de Michelle Martin dans le petit village. Le cortège s'est mis en route vers 10h30 depuis la petite place.
   
    Sur place on note aussi la présence de nombreux journalistes et de policiers.
   
    L’émotion ne retombe pas. Bien au contraire… La libération de Michelle Martin et sa possible arrivée dans le couvent des clarisses à Malonne continue de susciter interrogations, colère et incompréhension au sein de la population.
   
    Et ce matin, à 10 h, ils s’exprimeront lors d’une manifestation pacifique. Ce sont les réseaux sociaux qui ont servi de relais. Le compte «Comité contre la libération de Michèle Martin», activé mardi matin, a lancé le mouvement. Et en quelques jours, il a récolté plus de 7 500 membres et une centaine d’entre eux assure être présents aujourd’hui.
   
    À l’initiative de ce compte, on retrouve Sandra Latinis, alias Sandra Trezecitattoo, Amaytoise. Elle est présidente et fondatrice d’un groupe politique – Solidarité Unitaire – catégorisé comme étant d’extrême droite. Mais elle ne veut pas lier les deux. «J’insiste : ce n’est en aucun cas de la récupération. C’est en tant que mère de famille et citoyenne que je lance la manif. La politique n’a rien à voir avec ceci. On ne peut pas laisser Michelle Martin en liberté après ce qu’elle a fait.»
   
    Ce matin, elle attend du monde, peut-être plusieurs centaines de personnes. « Les réponses de participation sont nombreuses. Du covoiturage est prévu. De nombreux groupes s’organisent entre eux. Un groupe de motards viendra aussi.»
   
    Cette manifestation se veut en tout cas pacifique, démocratique. Et en accord avec les forces de l’ordre et le bourgmestre. «Nous avons travaillé de concert avec eux pour encadrer au mieux un tel groupement .» Les manifestants se donnent rendez-vous à 10hplace du Fond, à Malonne, et rejoindront le couvent par l’étroite ruelle des Monastères : un parcours de 300 mètres.
   
    Valse de manifs
   
    Cette manifestation est la première à avoir été autorisée par les autorités communales. Mais elle sera sans doute suivie d’une longue série. À ce jour, le bourgmestre de Namur, Maxime Prévot, a encore sur la table quatre autres demandes : deux ce dimanche, une le 12 août et une autre le 17 août. «L’initiative est chaque fois lancée par Facebook, via des citoyens, à titre individuel. Les autorisations sont en cours de traitement. Cette ventilation des manifestations nous arrange. Vu la configuration des lieux, on gérera mieux les risques que si on privilégie une seule action d’ampleur.»
   
    Le maïeur namurois souhaite en tout cas faire retomber la pression qui pèse sur le village. Lundi soir, il organise une réunion d’information au centre sportif de Malonne, à 20 h, en présence du chef de corps de la zone de police de Namur et du magistrat honoraire de Namur. Pour répondre aux questions des habitants. Et faire un travail de pédagogie. «Car il y a de trop nombreux amalgames . On reviendra sur les mécanismes judiciaires.» Il est aussi question de rassurer les riverains sur l’arrivée de Michelle Martin. «Non, ils ne croiseront pas Michelle Martin à la supérette du coin!»
   
    Hier, en fin d’après-midi, Maxime Prévot a également rencontré les sœurs clarisses pour les avertir du dispositif policier à l’occasion des actions. Leur état d’esprit? «Elles s’attendaient à avoir des réactions mais pas aussi virulentes», conclut le maïeur."
   
    Un article de Sabine Lourtie pour L'AVENIR du 3 août 2012.
   
    Pour accéder au "live" de RTL-TVI, cliquez sur le lien SOURCE.

Source : DIRECT RTL-TVI

    Articles relatifs :
     Les touristes affluent devant le couvent de Malonne où Michelle Martin va être accueillie + REPORTAGE
     "Mes conversations avec les tueurs", le nouvel ouvrage de Stéphane Bourgoin, aux éditions Grasset
     Pour suivre sur Twitter l'actualité des faits divers et celle de Stéphane Bourgoin


[Tous les articles criminologie]

    Re : Pour suivre en direct la première manifestation contre la libération de Michelle Martin devant le couvent des Clarisses à Malonne
    Commentaire posté par troOn le Vendredi 3 août 2012
    eh bien si! on peut et on doit libérer cette femme qui a légalement purgé sa peine (ok, le problème des remises de peine existe mais ce n'est pas propre à cette affaire). Ce serait aller à l'encontre d'une certaine idée humaniste de la justice que de penser qu'une personne qui a commis un crime ne peut changer de voie une fois sa peine écoulée, et d'en faire comme dans les époques sombres de notre histoire un monstre à abattre.
   
    Mais dans notre époque de crise morale et sociale, où chacun cherche le monstre en l'autre, ce message aura certainement bien du mal à être entendu, et je félicite l'appareil de justice belge de continuer à faire son travail, la tête froide.


    Re : Pour suivre en direct la première manifestation contre la libération de Michelle Martin devant le couvent des Clarisses à Malonne
    Commentaire posté par Merlin le Vendredi 3 août 2012
    Bonjour TroOn, je suis en partie d'accord avec toi, que chacun a le droit de s'amender, de changer... Il ne s'agit pas de la pendre et lyncher en place publique ici. Mais est-ce que tu ne penses pas qu'il y a des degrés de responsabilités et que sur l'échelle elle est quand même placée assez haut ? Il ne s'agit pas ici d'une adolescente qui comment un homicide involontaire un soir de beuverie, mais d'une adulte institutrice responsable d'enlèvements, de viols, séquestration et qu'elle a laissé les petites filles mourir de faim tandis que Dutroux était déjà en prison...
    Mais tu peux me convaincre du contraire évidemment ;)

    Re : Pour suivre en direct la 1e manifestation contre la libération de Michelle Martin devant le couvent des Clarisses à Malonne
    Commentaire posté par Roberto Ragnaga le Vendredi 3 août 2012
    @troOn
    " doit libérer cette femme qui a légalement purgé sa peine (ok, le problème des remises de peine existe mais ce n'est pas propre à cette affaire)"
   
    Non, car le droit belge n'est pas le droit français. En Belgique, il n'y a pas de remise de peine comme en France par exemple. Ce qu'elle a obtenu est une libération CONDITIONNELLE. Si sa peine était "légalement finie", elle serait libre et pas en liberté conditionnelle pour continuer d'exécuter sa peine. Elle ne risquerait pas d'être remise en prison au cas où sa conditionnelle était révoquée durant son délai d'épreuve.
   
    Pour le reste, je suis d'accord avec votre vision du rôle à accorder à une peine.


Veuillez vous inscrire ou vous identifier :

Nom d'utilisateur :

Mot de passe :



_

Fil RSS
© Stéphane Bourgoin 2003 - 2014
Réalisation : Nokto