"; ";
  Accueil     Librairie     Polars     Thrillers     Criminologie     S. Bourgoin     Infos     Liens  

_

Identification :      [inscription]

Actualité criminologie

    VIDEO : l'arrivée de Luka Rocco Magnotta à Montréal
    Canada > Luka Magnotta
    Article posté par Stéphane Bourgoin le Mardi 19 juin 2012

    " Des mesures de sécurité hors du commun ont entouré le retour de Luka Rocco Magnotta.
   
    Avion militaire nolisé, lieu d’atterrissage modifié à la dernière minute, comité d’accueil fortement armé, cortège avec escorte, destination tenue secrète : le retour du démembreur Luka Rocco Magnotta a été marqué par des mesures de sécurité sans précédent dans l’histoire criminelle du Québec.
   
    Six enquêteurs de la police de Montréal, dont deux officiers, se sont envolés vers l’Allemagne samedi pour ramener le présumé tueur hier.
   
    Les sept passagers sont revenus à bord d’un Airbus Polaris de l’Aviation royale canadienne, utilisé parfois par le premier ministre. L’avion, nolisé spécialement pour eux, s’est posé à 18h40 sur une piste de l’aéroport Mirabel.
   
    Une dizaine de véhicules du SPVM, de la Sûreté du Québec et de l’Agence des services frontaliers attendaient déjà sur le tarmac.
   
    Menotté, portant un chandail vert, des pantalons foncés et des lunettes fumées, Magnotta est apparu dans la porte arrière de l’appareil. Flanqué de deux enquêteurs, il a descendu l’escalier sous l’œil attentif des membres du GTI, mitraillette en main, le canon pointé vers le bas.
   
    Le tueur s’est ensuite engouffré dans une camionnette banalisée bourgogne aux vitres teintées qui s’est ébranlée lentement, précédée et suivie par deux véhicules de la police.
   
    Escorté par des motards qui bloquaient les intersections, le cortège a emprunté l’autoroute 15 vers Montréal. Sirènes hurlantes et gyrophares allumés, il s’est immobilisé au Centre opérationnel Nord du SPVM, rue Crémazie.
   
    Le chat et les souris
   
    Toute la journée, médias et police ont joué au chat et à la souris. Une aura de mystère a entouré le retour de Magnotta tellement la police laissait filtrer l’information au compte-gouttes.
   
    À l’origine, l’appareil devait se poser à PET mais peu avant 17h, le SPVM a annoncé par voie de communiqué qu’il atterrirait à Mirabel.
   
    « Il sera impossible de filmer l’arrivée de Magnotta. Les médias ne pourront pas suivre le cortège ou même être à proximité du lieu de détention de l’accusé », a écrit le SPVM, qui a désigné un cameraman et un photographe de son service pour immortaliser la sortie d’avion du tueur et distribuer les images aux médias.
   
    « Ce sont des mesures particulières pour un crime particulier. Nous ne donnons pas le lieu de la détention, car nous ne voulons pas que des gens se présentent sur place », a déclaré le commandant Ian Lafrenière, du SPVM.
   
    Avocats frileux
   
    Selon ce dernier, même si les enquêteurs sont partis samedi vers l’Allemagne, Magnotta n’a pas encore été interrogé.
   
    « On doit le rencontrer. Il manque toujours une partie du corps de la victime, et c’est important pour nous et la famille de retrouver cette partie », a ajouté le commandant Lafrenière.
   
    Hier soir, on ignorait si Magnotta sera défendu par un avocat privé ou l’aide juridique.
   
    Des avocats de la défense nous ont confié qu’on ne se bousculait pas au portillon pour le défendre. En revanche, les procureurs de la Couronne seraient nombreux à vouloir hériter de ce dossier hors de l’ordinaire.
   
    On doit s’attendre à ce que des mesures particulières soient prises par les constables du palais de justice de Montréal pour la comparution qui devrait avoir lieu aujourd’hui.
   
    Magnotta sera notamment accusé d’avoir tué et démembré Jun Lin, un étudiant chinois de 33 ans, dans la nuit du 24 au 25 mai à Montréal.
   
    Il a fui en Allemagne où il a été arrêté le quatre juin, après une cavale d’une semaine."
   
    Un article de Daniel Renaud pour LE JOURNAL DE MONTREAL du 18 juin 2012.
   
    Pour visionner les images de CBC NEWS, cliquez sur le lien SOURCE.

Source : VIDEO CBC NEWS

    Articles relatifs :
     "Mes conversations avec les tueurs", le nouvel ouvrage de Stéphane Bourgoin, aux éditions Grasset
     Pour suivre sur Twitter l'actualité des faits divers et celle de Stéphane Bourgoin


[Tous les articles criminologie]

Soyez le premier à poster un commentaire à cet article !


Veuillez vous inscrire ou vous identifier :

Nom d'utilisateur :

Mot de passe :



_

Fil RSS
© Stéphane Bourgoin 2003 - 2014
Réalisation : Nokto