"; ";
  Accueil     Librairie     Polars     Thrillers     Criminologie     S. Bourgoin     Infos     Liens  

_

Identification :      [inscription]

Actualité criminologie

    Verdict : le père du petit Younès a provoqué la mort de son fils mais n'est pas un meurtrier
    Europe du Nord & de l'Ouest > infanticide, coups & blessures, maltraitance, alcoolisme, procès
    Article posté par Stéphane Bourgoin le Vendredi 15 juin 2012

   
    " Les douze jurés sont arrivés à un verdict ce vendredi matin, au terme d'une longue délibération : Mohamed J. est déclaré non-coupable du meurtre de son fils. Et ce, même si l'accusé est reconnu coupable de coups et blessures volontaires ayant entraîné la mort de Younes.
   
    Après neuf heures de délibération, le jury s'est retiré vendredi matin, avec la cour d'assises du Hainaut, présidée par Olivier Delmarche, pour motiver son verdict. Mohamed J. a été déclaré non-coupable du meurtre sur son fils Younes. Les coups et blessures volontaires sont par contre retenus.
   
    Toutes les circonstances aggravantes - le fait que ces coups et blessures aient causé la mort de Younes, mineur sur lequel son père avait autorité - proposées au jury ont ainsi été retenues.
   
    S'il échappe à la peine maximum - 30 ans de prison s'il avait été retenu coupable du meurtre de son fils - Mohamed J., resté impassible à l'annonce du verdict, risque toujours entre 12 et 15 ans d’incarcération en raison de sa culpabilité sur les coups et blessures volontaires ayant entraîné la mort sans intention de la donner.
   
    Le jury estime qu'il était indéniable que le père ait transporté le corps sans vie de Younes pour le jeter dans la Douve.
   
    L'épouse de Mohamed J., Naïma Z., s'est éffondrée à l'annonce du verdict. Elle clame l'innocence de son mari depuis le début.
   
    Suspendue, l'audience reprendra à 14h00 avec les plaidoiries quant à la peine."
   
    Un article d'Audrey Ronlez.

Source : L'AVENIR.NET (15 juin 2012)

    Articles relatifs :
     "Mes conversations avec les tueurs", le nouvel ouvrage de Stéphane Bourgoin, aux éditions Grasset
     Pour suivre sur Twitter l'actualité des faits divers et celle de Stéphane Bourgoin
     Le père du petit Younès condamné à 9 ans de réclusion et libérable dans trois ans


[Tous les articles criminologie]

Soyez le premier à poster un commentaire à cet article !


Veuillez vous inscrire ou vous identifier :

Nom d'utilisateur :

Mot de passe :



_

Fil RSS
© Stéphane Bourgoin 2003 - 2014
Réalisation : Nokto