"; ";
  Accueil     Librairie     Polars     Thrillers     Criminologie     S. Bourgoin     Infos     Liens  

_

Identification :      [inscription]

Actualité criminologie

    La justice met un point final à la plus célèbre affaire criminelle du pays, l'enlèvement de la petite Azaria + DOCUMENTAIRE
    Australie & Nouvelle-Zélande > enlèvement, infanticide, crime & médias, erreur judiciaire, justice
    Article posté par Stéphane Bourgoin le Mardi 12 juin 2012

    " La justice australienne a mis un point final mardi à l'une des plus célèbres affaires criminelles du pays, en annonçant qu'un chien sauvage, un dingo, était à l'origine de la disparition de la petite Azaria Chamberlain dans le désert il y a 32 ans.
   
    "Je pense qu'un dingo a pris Azaria et l'a tirée hors de sa tente", a déclaré Elizabeth Morris, médecin légiste à la cour de justice de Darwin (nord). "Il existe des preuves montrant qu'un dingo est capable d'attaquer, de s'emparer et de causer la mort de très jeunes enfants", a-t-elle ajouté.
   
    Azaria, un bébé de neuf semaines, avait disparu d'une tente près de Uluru, ou Ayers Rock, le 17 août 1980. Son corps n'a jamais été retrouvé.
   
    Les parents et le bébé faisaient du camping près du célèbre monolithe rouge du centre de l'Australie, un site sacré pour les aborigènes.
   
    L'affaire a suscité des décennies de débats en Australie, et ailleurs dans le monde.
    Sa mère, Lindy, avait été condamnée à la prison pour le meurtre de son enfant. Elle a toujours nié les faits, en déclarant que la fillette avait été enlevée par un dingo, ces chiens sauvages fréquents dans le désert australien.
   
    Le père avait été condamné à de la prison avec sursis.
   
    En 1988, leur condamnation avait été annulée après que des lambeaux du vêtement du bébé aient été retrouvés, des années plus tard, près du terrier d'un dingo.
    Une troisième enquête, en 1995, n'avait débouché sur aucun verdict.
   
    L'affaire a donné lieu à un film de 1988, "Un cri dans la nuit" de Fred Schepisi avec Meryl Streep et Sam Neill."
   
    SOURCE : BELGA du 12 juin 2012.
   
    Pour visionner ce documentaire de 1984 qui permit de retourner l'opinion publique en faveur des parents Chamberlain, cliquez sur le lien SOURCE.

Source : DOCUMENTAIRE DE 1984

    Articles relatifs :
     "Mes conversations avec les tueurs", le nouvel ouvrage de Stéphane Bourgoin, aux éditions Grasset
     Pour suivre sur Twitter l'actualité des faits divers et celle de Stéphane Bourgoin


[Tous les articles criminologie]

Soyez le premier à poster un commentaire à cet article !


Veuillez vous inscrire ou vous identifier :

Nom d'utilisateur :

Mot de passe :



_

Fil RSS
© Stéphane Bourgoin 2003 - 2014
Réalisation : Nokto