"; ";
  Accueil     Librairie     Polars     Thrillers     Criminologie     S. Bourgoin     Infos     Liens  

_

Identification :      [inscription]

Actualité criminologie

    A Charleroi, une femme étrangle son mari
    Europe du Nord & de l'Ouest > meurtre, alcoolisme, strangulation
    Article posté par Stéphane Bourgoin le Vendredi 1er juin 2012

    " Drame sur fond d’alcool dans un appartement carolo.
   
    Quand les services de secours sont arrivés sur place mercredi peu après 23 h, un homme hagard les attendait devant l’immeuble à appartements portant le numéro 10, boulevard Tirou, dans le centre de Charleroi. Il avait, quelques instants plus tôt, vu sa tante, Nathalie D., 44 ans, étrangler son oncle Didier F., 54 ans, dans la cuisine de leur appartement.
   
    Le couple vivait là temporairement, au 10, parce que des travaux étaient en cours dans l’appartement où ils sont domiciliés, quasi en face, le long du même boulevard du cœur de Charleroi.
   
    Mercredi soir, leur neveu est venu leur rendre visite comme il en avait l’habitude et, vers 23 h, une dispute a éclaté, comme c’était souvent le cas dit-on, entre l’épouse et son mari.
   
    Le neveu a préféré s’éclipser dans le salon d’à côté, laissant Nathalie D. et son mari s’expliquer seuls dans la cuisine, où la dispute s’est poursuivie.
   
    Après quelques minutes, le neveu est cependant venu aux nouvelles dans la cuisine, et il y a aperçu, sans pouvoir intervenir, Nathalie en train d’étrangler son mari sur lequel elle était juchée.
   
    Le neveu est sorti appeler à l’aide et demander du secours mais quand le Smur est arrivé sur place, il était trop tard : Didier F. avait cessé de vivre.
   
    La meurtrière a été entendue par la section judiciaire de la police locale, puis transférée devant le magistrat de service au parquet de Charleroi avant d’être interrogée, jeudi matin, par la juge d’instruction Diane Dejardin, qui l’a inculpée de meurtre.
   
    Nathalie D. a été incarcérée à la prison de Mons. Il semble, sans autre précision, qu’un excès de boisson soit à l’origine du drame."
   
    Un article de P. MK.

Source : LA DERNIERE HEURE (1er juin 2012)

    Articles relatifs :
     "Mes conversations avec les tueurs", le nouvel ouvrage de Stéphane Bourgoin, aux éditions Grasset
     Parution du coffret de 3 livres de S. Bourgoin, "La Totale"
     Les prochaines rencontres publiques de S. Bourgoin : projections, conférences et signatures à Paris et Saint-Maur, à Villeneuve-lez-Avignon, dans le nord de la France et Liège
     Pour suivre sur Twitter l'actualité des faits divers et celle de Stéphane Bourgoin


[Tous les articles criminologie]

Soyez le premier à poster un commentaire à cet article !


Veuillez vous inscrire ou vous identifier :

Nom d'utilisateur :

Mot de passe :



_

Fil RSS
© Stéphane Bourgoin 2003 - 2014
Réalisation : Nokto