"; ";
  Accueil     Librairie     Polars     Thrillers     Criminologie     S. Bourgoin     Infos     Liens  

_

Identification :      [inscription]

Actualité criminologie

    Un homme suspecté de vendre de la chair humaine appartenant à 17 disparus
    Asie > serial killer, disparition, cannibalisme, trafic d'êtres humains & d'organes
    Article posté par Stéphane Bourgoin le Vendredi 25 mai 2012

    " La police chinoise vient d'arrêter un homme suspecté d'avoir dépecé des humains, vendu leur chair comme de la "viande d'autruche" sur le marché et conservé leurs yeux dans des bocaux chez lui, a rapporté vendredi la presse.
   
    Zhang Yongming, 56 ans, un villageois de la province du Yunnan, dans le sud-ouest de la Chine, a été arrêté fin avril dans le cadre de l'enquête sur le meurtre d'un jeune homme de 19 ans, a annoncé le site du Guangxi News.
   
    Les enquêteurs ont découvert à son domicile le téléphone portable et la carte bancaire de la victime.
   
    Mais la police a expliqué redouter des découvertes macabres, 17 personnes ayant disparu sans laisser de traces récemment dans la région, dont certaines habitant à quelques centaines de mètres seulement de la maison de Zhang.
   
    D'après le Standard, quotidien de Hong Kong, la police a découvert au domicile du suspect "des dizaines de globes oculaires conservés dans des bouteilles de spiritueux".
   
    Les enquêteurs ont également retrouvé des morceaux de chair, apparemment humaine, pendus dans la maison pour être séchés, selon le quotidien.
   
    La police a indiqué qu'il était possible que Zhang ait nourri ses trois chiens avec de la chair humaine, dont il vendait aussi une partie sur le marché en la faisant passer pour de la "viande d'autruche", ajoute le Standard.
   
    Selon le site du Guangxi News, Zhang a déjà été condamné pour meurtre dans le passé et a effectué une peine de prison de près de 20 ans."

Source : BELGA (25 mai 2012)

    Articles relatifs :
     REPORTAGE sur l'exécution du "Monstre cannibale" du Yunnan
     Pour suivre sur Twitter l'actualité des faits divers et celle de Stéphane Bourgoin
     "Mes conversations avec les tueurs", le nouvel ouvrage de Stéphane Bourgoin, aux éditions Grasset


[Tous les articles criminologie]

    Re : Un homme suspecté de vendre de la chair humaine appartenant à 17 disparus
    Commentaire posté par milodragovitch le Vendredi 25 mai 2012
    Dawei, t'en achètes souvent de la viande d'autruche ? :)


    Re : Un homme suspecté de vendre de la chair humaine appartenant à 17 disparus
    Commentaire posté par dawei le Vendredi 25 mai 2012
    trois fois par semaine pourquoi? c'est moins cher que le bœuf ... Non sans déconner, je sais que l'on peut consommer de l'autruche dans le secteur, mais je n'en ai jamais acheté, et après cette nouvelle encore moins, de toute façon il faut que je me calme sur la viande en générale. Je me suis rendu tellement de fois par le passé dans la province du yunnan, qui est au sud du Sichuan, endroit magnifique d'ailleurs. La Chine est en train d'exploser à tous les niveaux, il n'est pas étonnant que de plus en plus de gens pètent les plombs et pas forcément de la bonne manière ...

    Re : Un homme suspecté de vendre de la chair humaine appartenant à 17 disparus
    Commentaire posté par MARATHON le Vendredi 25 mai 2012
    Dans le même genre.
   
    sert ses propres parties génitales à un banquet
   
   
   
    Cinq personnes ont eu l'honneur (?) de déguster les parties génitales d'un Tokyoïte qui désirait s'en débarrasser.
   
   
    Dmanche, Avril 13, Tokyo illustrateur Mao Sugiyama , a publiquement assaisonné et braisé ses propres organes génitaux sur un brûleur à cartouche de gaz portable
   
   
    C'est à un bien drôle de banquet qu'un habitant de Tokyo, Mao Sugiyama, a convié la twittosphère. Sur sa page Twitter, l'homme de 22 ans a proposé à qui le souhaitait de venir déguster ses parties génitales. Mao a précisé qu'il offrait ce "repas" pour la somme de 100.000 yens, soit un peu moins de mille euros, à diviser en fonction du nombre d'intéressés.
   
    Après avoir reçu six confirmations, Mao s'est fait enlever le pénis et les testicules à l'hôpital et a ensuite congelé le tout. Il a plus tard préparé ces parties intimes qui ont été servies sur assiette, agrémentées notamment de crème de champignons, relate le Huffington Post.
   
    Les convives, finalement au nombre de cinq, ont chacun déboursé un peu moins de 250 euros pour déguster le plat. En guise d'explication à cet acte très étrange, Mao a déclaré qu'il se considérait comme "asexué".
   
    L'homme ne risque pas d'être accusé de cannibalisme, car aucune loi à ce sujet n'existe dans le pays
   
   
    Sources : Belga /CaloriesLab le 25 mai 2012
   
    Pour les curieux
    Photos des parties génitales cuites. ( photo numéro 3 )
    Bon appétit...
   
   
    http://www.huffingtonpost.com/2012/05/24/asexual-mao-sugiyama-cooks-serves-own-genitals_n_1543307.html#s=1019016

    Re : Un homme suspecté de vendre de la chair humaine appartenant à 17 disparus
    Commentaire posté par vodkapom le Samedi 26 mai 2012
    ben ca a du lui rembourser l'operation :)

    Re : Un homme suspecté de vendre de la chair humaine appartenant à 17 disparus
    Commentaire posté par sorenza le Dimanche 27 mai 2012
    OH, phallus panné et bourses à la provençale sur un lit de champignons de Paris...!!!! c'est un plat digne du Bristol...!!!!
   
    Pour la viande d'autruche, personnellement je n'aime pas du tous, mais on en acheté régulièrement pour ma grand-mère qui souffre de cholestérol, mais j'espère que se n'est pas de la viande importé...:), je ne connait pas son prix en France, mais chez moi elle coute entre 16 et 60 euro le Kg, tous dépend quel morceau on achète, beaucoup de fermes en Amérique et en Europe, ce sont spécialisé dans l'élevage et la vente de viande d'autruche (filet mignon, patté, saucisson...), la prochaine fois je vérifierai les ingrédients du patté, s'il contient du filet de chinois mignon (ou moche) :)


Veuillez vous inscrire ou vous identifier :

Nom d'utilisateur :

Mot de passe :



_

Fil RSS
© Stéphane Bourgoin 2003 - 2014
Réalisation : Nokto