"; ";
  Accueil     Librairie     Polars     Thrillers     Criminologie     S. Bourgoin     Infos     Liens  

_

Identification :      [inscription]

Actualité criminologie

    La retraitée au couteau de Fieux avoue le crime de son mari
    France > meurtre, empoisonnement, gendarmerie, psychiatrie
    Article posté par Stéphane Bourgoin le Jeudi 24 mai 2012

    " La version livrée par Régine B. lors de sa garde-à-vue n'a pas résisté aux questions des enquêteurs. Hier, elle a avoué le meurtre de son mari, d'abord en lui faisant avaler du taupicide puis en l'achevant à coups de couteau, lundi, à leur domicile de Fieux.
   
    Une partie de la version donnée mardi à 10 heures aux gendarmes de Nérac par l'épouse - meurtrière présumée - de Jacques B., 67 ans, agriculteur à la retraite au lieu-dit «Parguet» à Fieux, était exacte. Elle aurait effectivement tué son conjoint à coups de couteau. Pour abréger ses souffrances, avait-elle alors déclaré aux enquêteurs. Selon sa version, son mari, en proie à de violentes convulsions consécutives à l'absorption du poison, lundi autour de 23 heures, l'aurait supplié de l'achever.
   
    Pour quel mobile?
   
    Mais cette explication n'avait pas vraiment convaincu les gendarmes. Lors de l'audition de la retraitée âgée de 62 ans, ils ont notamment cherché à comprendre pourquoi elle n'avait pas prévenu les secours après son geste, pour tenter de le sauver. Mais la garde à vue à Nérac a dû être interrompue dans la soirée pour permettre l'examen de l'épouse par un psychiatre au centre hospitalier de La Candélie à Agen.
   
    à la reprise de sa garde à vue hier Régine B., confrontée à ses contradictions, serait passée aux aveux.
   
    L'autopsie pratiquée hier à l'Institut médico-légal de Bordeaux a établi que la victime est décédée de plusieurs coups de couteau. Le parquet d'Agen a requis des analyses toxicologiques dont les résultats seront connus dans quelques jours.
   
    De source proche de l'enquête, l'épouse aurait elle-même «préparé le poison» et l'aurait fait avaler à la victime «à son insue».
   
    Suivie psychologiquement
   
    Le parquet d'Agen pourrait requérir ce matin une mise en examen pour assassinat et non pour homicide volontaire sur fond de fragilité mentale: Jacques et Régine B., mariés depuis une trentaine d'années et parents de trois enfants, étaient en effet suivis médicalement.
   
    Installé à quelques kilomètres de Fieux, le couple vivait dans une exploitation agricole. Selon des habitants du village, l'épouse criait souvent après son mari. Les B. étaient casaniers. Ils ne participaient pas aux festivités locales.«On le voyait très rarement dans le bourg», indique une source locale.
   
    Reste le mobile. Pourquoi la retraitée l'a-t-elle exécuté en s'acharnant de la sorte? L'enquête se poursuit, menée par la brigade des recherches de Nérac."
   
    Un article de Richard Hecht.

Source : LA DEPÊCHE.FR (24 mai 2012)

    Articles relatifs :
     Un habitant de Fieux tente de se suicider au poison, sa femme l’achève au couteau
     Parution du coffret de 3 livres de S. Bourgoin, "La Totale"
     Parution chez Points de "Tueurs" de Stéphane Bourgoin
     Les prochaines rencontres publiques de S. Bourgoin : projections, conférences et signatures à Paris et Saint-Maur, à Villeneuve-lez-Avignon, dans le nord de la France et Liège
     Stéphane Bourgoin présente" Le tueur de Boston", un film rare en DVD chez Artus Films
     Stéphane Bourgoin présente "L'évadée" avec Michèle Morgan et Peter Lorre, adapté de William Irish, chez Artus Films
     Parution de "Le Tueur de la Green River" de Jeff Jensen, préface de Stéphane Bourgoin + SITE
     Pour suivre sur Twitter l'actualité des faits divers et celle de Stéphane Bourgoin


[Tous les articles criminologie]

    Re : La retraitée au couteau de Fieux avoue le crime de son mari
    Commentaire posté par violetha le Jeudi 24 mai 2012
    "un crime au paradis"!!




Veuillez vous inscrire ou vous identifier :

Nom d'utilisateur :

Mot de passe :



_

Fil RSS
© Stéphane Bourgoin 2003 - 2014
Réalisation : Nokto