"; ";
  Accueil     Librairie     Polars     Thrillers     Criminologie     S. Bourgoin     Infos     Liens  

_

Identification :      [inscription]

Actualité criminologie

    Le mage, auteur présumé d'un exorcisme mortel à Schaerbeek, surfait sur des sites sado-masos + VIDEO
    Europe du Nord & de l'Ouest > meurtre, maltraitance, fou de Dieu, satanisme & meurtre rituel, pornographie, internet, procès
    Article posté par Stéphane Bourgoin le Jeudi 24 mai 2012

    " Nouveaux détails sordides dans le procès des bourreaux de Latifa Hachmi.
   
    À chaque jour son lot de révélations. Le calvaire enduré par Latifa H. jusqu’à son décès est effroyable mais il est connu depuis ce moment-là, soit depuis août 2004.
   
    Mais des détails épouvantables ont régulièrement surgi à propos de la cruauté de son agonie. Le profil d’escroc d’Abdelkrim A. s’est esquissé peu à peu aussi. Puis, vendredi dernier, on a appris pour la première fois que les ordinateurs du centre La Plume, inspiré par l’intéressé avec Xavier Me., et où la victime a été initiée avec son mari, Mourad Ma., consultaient régulièrement des sites de pédopornographie hard ou sadomasochistes présentant des femmes enchaînées qui se faisaient violer…
   
    Le commissaire Luc Ide a été chargé par la présidente des assises de Bruxelles, la juge Karin Gerard, d’investiguer davantage sur la question. Et l’officier a fait rapport hier.
   
    Entre mars 2003 et juin 2004, un PC de cette mouvance réactionnaire et deux portables personnels d’A. ont réalisé des milliers de clics sur ces sites odieux. “Plus de 30 000 !”, a lancé Me Jean-Paul Tieleman, l’un des avocats des plaignants.
   
    Le commissaire Ide a précisé que les deux PC privés du grand mage de l’affaire, qui s’est auto-baptisé Cheikh Abou C., ont été saisis dans un local, verrouillé à clé, de l’ASBL La plume. Dans la nuit du 4 au 5 août 2004, soit à peu près au moment du décès de Latifa, l’ordi du centre a fait quelque 140 clics sur ces sites.
   
    Le témoin s’est aussi renseigné à propos des fils d’A.. L’un, âgé de 21 ans, ne vivait plus avec ses parents. Les deux autres avaient 8 et 12 ans.
   
    L’adjoint d’Abou C., Xavier Me., s’est alors levé dans le box des accusés. Abou S., comme il se fait appeler, a déclaré : “Beaucoup de gens avaient la clé de ce local !” Pour info, une vingtaine de personnes fréquentaient assidûment La Plume."
   
    Un article de Jean-Pierre De Staercke pour LA DERNIERE HEURE du 24 mai 2012.
   
    Pour visionner sur YouTube une vidéo du "mage" : "Peut-on manger des escargots ? ", cliquez sur le lien SOURCE.

Source : VIDEO YOUTUBE

    Articles relatifs :
     Exorcisme mortel à Schaerbeek : un procès sous très haute tension
     Exorcisme mortel à Schaerbeek : Latifa enchaînée à son lit la nuit
     Exorcisme mortel à Bruxelles : Latifa réagissait fortement à la lecture des textes sacrés
     Les 56 jours de tortures et d'exorcisme de Latifa à Bruxelles
     Début d'un procès pour exorcisme rituel et tortures à Bruxelles
     Parution du coffret de 3 livres de S. Bourgoin, "La Totale"
     Parution chez Points de "Tueurs" de Stéphane Bourgoin
     Les prochaines rencontres publiques de S. Bourgoin : projections, conférences et signatures à Paris et Saint-Maur, à Villeneuve-lez-Avignon, dans le nord de la France et Liège
     Stéphane Bourgoin présente" Le tueur de Boston", un film rare en DVD chez Artus Films
     Stéphane Bourgoin présente "L'évadée" avec Michèle Morgan et Peter Lorre, adapté de William Irish, chez Artus Films
     Parution de "Le Tueur de la Green River" de Jeff Jensen, préface de Stéphane Bourgoin + SITE
     Pour suivre sur Twitter l'actualité des faits divers et celle de Stéphane Bourgoin


[Tous les articles criminologie]

Soyez le premier à poster un commentaire à cet article !


Veuillez vous inscrire ou vous identifier :

Nom d'utilisateur :

Mot de passe :



_

Fil RSS
© Stéphane Bourgoin 2003 - 2014
Réalisation : Nokto