"; ";
  Accueil     Librairie     Polars     Thrillers     Criminologie     S. Bourgoin     Infos     Liens  

_

Identification :      [inscription]

Actualité criminologie

    Rebondissement lors du procès du caïd de Thiais auteur d'actes de torture
    France > délinquance
    Article posté par Stéphane Bourgoin le Mercredi 3 mars 2004

    " Non, Ibrahima Coulibali n'a pas participé aux tortures contre Stéphane K., le 10 février 1995, à la maison des jeunes des Grands-Champs de Thiais. Et non, il n'était pas en fuite depuis mars 1995 lorsqu'il a été interpellé en novembre 2002. Plutôt grand, mince, rigide et impassible, le verbe haché et rapide, l'accusé ne dévie pas d'une virgule dans sa défense. Jugé depuis hier par la cour d'assises du Val-de-Marne, ce Malien d'origine, âgé de 31 ans, y répond d'enlèvement, séquestration avec actes de torture ou de barbarie. Une affaire qui a déjà valu à sept autres accusés d'être condamnés en 1998 à des peines allant de 6 à 13 ans de réclusion. Parmi ces condamnés, Souleyman, le neveu de l'accusé, était appelé hier à la barre comme témoin de la défense. « C'est moi qui ai enlevé la victime, tout seul, lâche le condamné libéré en 2001. J'étais dans une Ford Escort blanche ! » La présidente de la cour, M m e Forkel, s'étonne : « Vous changez là totalement de version. Lors de votre procès, vous disiez ne rien avoir à voir dans cette affaire ?... » « Là, je veux dire la vérité. » Tardive confession qui ne correspond cependant pas du tout avec les déclarations de la victime, violentée pour l'exemple par une famille de dealers - les Mamouny - qui venait de se faire voler à deux reprises. Selon Stéphane, son enlèvement aurait été commis par deux individus, dont Ibrahima Coulibaly, reconnu formellement, avec sa voiture, une Peugeot 205 noire... On lui reprochait la disparition de la drogue qu'il devait ramener la veille de Fresnes. Autre « événement » hier, la venue, à la demande de la défense, du « chef » présumé, Ali Mamouny, extrait de Fresnes où il purge une peine de treize ans de réclusion. L'auteur principal des tortures, notamment au chalumeau, était manifestement censé conforter la thèse de l'absence de Coulibaly à la Maison des jeunes ce jour-là. Mais Ali Mamouny en avait décidé autrement. En survêtement, le crâne rasé, un peu crâneur, il s'est présenté à la barre, encadré par trois policiers. A la présidente qui l'invite à prêter serment, il lance : « Je ferai rien. J'ai rien à dire. Je suis venu parce qu'on m'a obligé, mais je dirai rien. Ramenez-moi à Fresnes ! » Se tournant vers les policiers, il tend ses poignets : « Bon, les menottes, allez, on y va ? »
   
    Ambiance curieuse
   
    Ambiance curieuse, donc, pour ce premier jour d'audience. Illustration aussi du fonctionnement d'une cité, très bien expliqué par un commandant de la sûreté départementale, chargée à l'époque de l'enquête. « Ali Mamouny venait de se faire voler 130 000 F, on ne sait pas comment. Et il s'est fait prendre encore 8 kg de shit. Alors, il a voulu faire un exemple. C'est pour ça qu'il a pris des photos et qu'il les a fait circuler jusque dans les écoles. Il pensait que les vols venaient d'un concurrent de la cité. Alors il avait demandé aux femmes de faire courir la rumeur que c'était ce concurrent qui était l'auteur des tortures... » Hier, Coulibali a eu du mal à convaincre qu'il avait fui après les faits « parce que fâché avec ma soeur », chez qui il habitait, au Grands-Champs. Une fuite en Grande-Bretagne avec les papiers de son neveu incarcéré, où il trouvera un emploi de manager chez McDo. C'est en novembre 2002, au cours d'un stage en France financé par son employeur, qu'Ibrahima Coulibaly a été interpellé lors d'un contrôle d'identité. Deuxième journée du procès aujourd'hui."
   
    Un article de Daniel Rosenweg.
   

Source : LE PARISIEN (3 mars 2004)

    Articles relatifs :
     A Thiais, le caïd a torturé sa victime au chalumeau avant de diffuser les photos


[Tous les articles criminologie]

Soyez le premier à poster un commentaire à cet article !


Veuillez vous inscrire ou vous identifier :

Nom d'utilisateur :

Mot de passe :



_

Fil RSS
© Stéphane Bourgoin 2003 - 2014
Réalisation : Nokto