"; ";
  Accueil     Librairie     Polars     Thrillers     Criminologie     S. Bourgoin     Infos     Liens  

_

Identification :      [inscription]

Actualité criminologie

    Le meurtrier du petit Valentin soupçonné de tentative d'enlèvement d'enfant dans la Vienne
    France > infanticide, enlèvement
    Article posté par Stéphane Bourgoin le Jeudi 11 septembre 2008

    " Le parquet de Bourg-en-Bresse a été saisi mercredi d’une enquête pour tentative d’enlèvement d’enfant en 2006, dans la Vienne, visant Stéphane Moitoiret, le principal suspect dans le meurtre du petit Valentin, fin juillet dans l’Ain, a-t-on appris de source judiciaire.
   
    Le procureur de la République de Bourg-en-Bresse, Jean-Paul Gandolière, a indiqué à l’AFP que le parquet de Poitiers s’était dessaisi à son profit d’une enquête qu’il avait diligentée à la suite d’une tentative d’enlèvement d’enfant, à l’été 2006, dans la Vienne, qui pourrait être le fait de Moitoiret. Il n’a en revanche pas souhaité commenter davantage les détails de cette affaire, qui sera maintenant sous la responsabilité de la Section de Recherche de la gendarmerie de Lyon, déjà en charge de l’assassinat du petit Valentin. Selon des sources proches de l’enquête, Stéphane Moitoiret aurait tenté d’enlever en août 2006, dans un village de la Vienne, un garçon de 5 ans, également prénommé Valentin, aux abords d’une salle où s’était déroulé un mariage la veille. Une femme, qui surveillait les enfants présents dans la salle où s’est déroulée la noce, avait aperçu Moitoiret qui tentaient de l’emmener. Le marginal aurait affirmé que l’enfant était un "élu" et que c’est la raison pour laquelle il l’emmenait. Quelques jours plus tard, Moitoiret serait même revenu en compagnie de Noëlla Hégo proposer de l’argent en échange de l’enfant. Outre le témoignage de la femme qui a empêché l’enlèvement, et qui avait reconnu le couple de marginaux grâce aux portrait-robots diffusés dans la presse, leur présence dans la région à cette époque est attestée par des élus locaux qui avaient relevé leurs noms, a-t-on ajouté de même source. Il s’agit du premier rapprochement entre l’assassinat de Valentin et d’autres faits potentiellement délictueux, mais l’errance du couple de marginaux incite les enquêteurs à étudier tous les faits similaires non-élucidés ces dernières années."

Source : AFP (10 septembre 2008)

    Articles relatifs :
     Seize enquêtes relancées après le meurtre du petit Valentin


[Tous les articles criminologie]

Soyez le premier à poster un commentaire à cet article !


Veuillez vous inscrire ou vous identifier :

Nom d'utilisateur :

Mot de passe :



_

Fil RSS
© Stéphane Bourgoin 2003 - 2014
Réalisation : Nokto