"; ";
  Accueil     Librairie     Polars     Thrillers     Criminologie     S. Bourgoin     Infos     Liens  

_

Identification :      [inscription]

Actualité criminologie

    Délinquance record chez les seniors japonais
    Asie > insolite, délinquance, statistique, vol
    Article posté par Stéphane Bourgoin le Lundi 17 décembre 2007

    " La criminalité a explosé au cours des dix dernières années au Japon chez les plus de 65 ans qui, paupérisés, commettent désormais presque autant de vols à l'étalage que les adolescents, a-t-on appris vendredi auprès de la police nationale.
   
    Entre janvier et novembre 2007, un total de 44.928 personnes de plus de 65 ans ont été arrêtées pour des crimes ou des délits, soit 3,5 fois plus que les 12.818 personnes de la même tranche d'âge arrêtées pour toute l'année 1997. Les chiffres pour les onze premiers mois de l'année sont en hausse de 4,5% par rapport à la même période de 2006. Alors que, pour le même laps de temps, le nombre total d'arrestations au Japon a chuté de 4,3% à 338.608 cas.Le nombre de seniors délinquants a augmenté beaucoup plus vite en dix ans que la population totale de plus de 65 ans (+39%).
   
    Vol à l'étalage
   
    Environ la moitié des personnes âgées arrêtées au cours des onze premiers mois de l'année (23.868) l'ont été pour vol à l'étalage. Pour ce type de délit, les seniors représentent le deuxième groupe d'âge le plus représenté derrière les moins de vingt ans (25.971). Le nombre de vieillards arrêtés pour des actes de violence a pour sa part bondi de 27% sur un an à 1.705 cas. Plus d'un Japonais sur cinq a désormais plus de 65 ans, et cette proportion va doubler d'ici le milieu du siècle si rien n'est fait pour enrayer le déclin de la natalité, selon des statistiques officielles.
   
    Outre le vieillissement de la population, l'autre grand sujet qui préoccupe les Japonais est le fossé grandissant entre les riches et les pauvres, qui bouscule les fondements d'une société traditionnellement ultra-égalitaire. Les médias rapportent souvent les cas de personnes âgées miséreuses qui, plutôt que d'affronter la dure réalité quotidienne, commettent exprès un menu larcin pour trouver le gîte et le couvert en prison. "

Source : BELGA (16 décembre 2007)

[Tous les articles criminologie]

Soyez le premier à poster un commentaire à cet article !


Veuillez vous inscrire ou vous identifier :

Nom d'utilisateur :

Mot de passe :



_

Fil RSS
© Stéphane Bourgoin 2003 - 2014
Réalisation : Nokto