"; ";
  Accueil     Librairie     Polars     Thrillers     Criminologie     S. Bourgoin     Infos     Liens  

_

Identification :      [inscription]

Actualité criminologie

    Les femmes sont désormais victimes plus que les hommes de la violence sous toutes ses formes
    France > statistique, coups & blessures, maltraitance, viol, vol, délinquance, police
    Article posté par Isabelle Longuet le Lundi 12 novembre 2007

    " Les violences physiques ou sexuelles ont concerné près de deux millions de personnes de 18 à 60 ans en France, soit 5,6 % de la population, au cours des années 2005 et 2006. Cette estimation est le fruit d'une enquête de l'Insee, menée auprès d'un échantillon de plus de 11 200 personnes au premier trimestre 2007, pour le compte de l'Observatoire nationale de la délinquance (OND).
   
    Pour la première fois depuis sa création en 2003, l'OND, présidé par le criminologue Alain Bauer, dispose de données récoltées directement auprès des victimes qui, mêlées aux statistiques policières, composent le rapport annuel sur la criminalité en France, présenté lundi 12 novembre.
   
    930 000 victimes de violences physiques ont été agressées par une personne qui ne vit pas avec elles, tandis que 820 000 l'ont été à l'intérieur de leur famille. "Peu ou mal connue jusqu'à aujourd'hui, (cette) violence à l'intérieur des ménages révèle un phénomène d'une fréquence comparable à celle des autres violences physiques", souligne l'OND.
   
    Dans cette catégorie, les femmes sont majoritaires. De façon générale, elles sont de plus en plus concernées par la violence, toutes formes confondues : 1,1 million en ont été victimes en 2005-2006, contre 900 000 hommes. La courbe s'est même inversée par rapport aux années précédentes : "On observe à présent une proportion de femmes victimes de 6,1 %, significativement plus élevée que celle des hommes (5,1 %)."
   
    PLUS DE MINEURS
   
    Dans les crimes et délits enregistrés par la police et la gendarmerie en 2006, les atteintes volontaires à l'intégrité physique, continuent d'augmenter. Les vols avec violence ont progressé de 5,6 %, tandis que les coups et violences volontaires d'origine non crapuleuse ont augmenté de 9,8 % par rapport à 2005.
   
    Les viols et agressions sexuelles sur mineurs, en revanche, ont diminué de 4,3 % et 9,6 %, ainsi que les atteintes aux biens non violentes (3,8 %), dont le nombre baisse depuis 2003. Le nombre de mineurs mis en cause, 201 000, a augmenté de 4,1 %. En un an, leur part dans les atteintes volontaires à l'intégrité physique (hors vols violents) a progressé de 18,5 % (contre 6,6 % pour les majeurs).
   
    La géographie est stable : le département de Seine-Saint-Denis reste le plus criminogène de France métropolitaine. Dans le "9-3", entre 2005 et 2006, les atteintes aux biens ont progressé de 10,3 % et les violences physiques de 11,3 %. "Dans ce département, le nombre d'atteintes aux biens pour 1 000 habitants atteint 73,9 pour mille alors qu'il est de 42 pour mille pour l'ensemble de la France métropolitaine et le nombre d'atteintes volontaires à l'intégrité physique dépasse 19 pour mille, à comparer à une moyenne de 7,2 pour mille", observe l'OND.
   
    En Ile-de-France, les violences physiques augmentent aussi à Paris (5,5 %), en Seine-et-Marne (6,3 %) et dans les Yvelines (5,1 %). La Seine-Saint-Denis est le seul département où les atteintes aux biens progressent.
   
    Au milieu de cette photo de la France violente, la polémique sur les chiffres de la police continue de faire rage. L'OND s'étonne des différences des résultats obtenus par la police et la gendarmerie, pour les faits constatés et élucidés.
    Les services sont pourtant soumis aux mêmes formulaires de classification des crimes et délits. L'OND conclut toutefois, en dépit d'une "persistance dans les erreurs de codage de certains faits", à une meilleure efficacité des services depuis 2002. "
   
    Isabelle Mandraud

Source : LE MONDE 13 novembre 2007

[Tous les articles criminologie]

    Re : Les femmes sont désormais victimes plus que les hommes de la violence sous toutes ses formes
    Commentaire posté par JLG le Lundi 12 novembre 2007
    La plus violente des violences est la privation de leur père pour les Enfants.
    De cette violence, seuls les Enfants et les pères sont victimes.


    Re : Les femmes sont désormais victimes plus que les hommes de la violence sous toutes ses formes
    Commentaire posté par Merlin le Mercredi 14 novembre 2007
    Oui enfin y a père et père... Moi je me serai bien passé du mien, et je m'en passerai encore volontiers !


Veuillez vous inscrire ou vous identifier :

Nom d'utilisateur :

Mot de passe :



_

Fil RSS
© Stéphane Bourgoin 2003 - 2014
Réalisation : Nokto