"; ";
  Accueil     Librairie     Polars     Thrillers     Criminologie     S. Bourgoin     Infos     Liens  

_

Identification :      [inscription]

Actualité criminologie

    Le cannibale de Mexico, un détraqué cocaïnomane et adepte de sorcellerie
    Amérique centrale et latine > cannibalisme, serial killer, crime & médias, drogue
    Article posté par Stéphane Bourgoin le Mardi 16 octobre 2007

    " José Luis Calva Zepeda, soupçonné d'avoir étranglé et mutilé deux de ses fiancées à Mexico, dont il mangeait apparemment les restes, est un détraqué cocaïnomane et alcoolique, adepte de sorcellerie, de pornographie et de zoophilie, a affirmé lundi la justice mexicaine.
   
    Un troisième meurtre, d'une autre jeune femme, "lui sera probablement attribué à l'issue de l'enquête en cours", a indiqué à la presse le procureur Gustavo Salas. José Luis Calva Zepeda, 40 ans, n'a pas encore effectué sa déposition car il est hospitalisé, après avoir tenté de fuir en se jetant du balcon de son appartement à l'arrivée des policiers, mais "il a reconnu avoir participé aux faits", a précisé le procureur. Une ancienne fiancée, qui a rompu avec lui en juillet, l'a décrit comme "un homme jaloux et possessif, (...) qui pratiquait la sorcellerie, regardait beaucoup de films pornographiques et de zoophilie". Il l'avait conquise en lui écrivant des poèmes et en lui disant que "les anges existent et qu'il était l'ange qui allait prendre soin d'elle", d'après le parquet.
   
    "Poète cannibale"
   
    La viande en train de cuire dans une poêle retrouvée dans son appartement "est de la chair humaine", mais les analyses n'ont pas encore établi s'il en avait consommée, a déclaré l'expert du parquet de Mexico, Rodolfo Rojo. Calva Zepeda, baptisé "le poète cannibale" par la presse mexicaine, a été arrêté le 8 octobre dans son appartement du centre de Mexico. Un bras et une jambe de sa fiancée Alejandra Galeana était dans son réfrigérateur et le reste du corps dans un placard. Il se présentait comme écrivain, poète et dramaturge et vivait de ses écrits qu'il vendait dans la rue. Les enquêteurs ont retrouvé chez lui un roman non achevé, Instincts cannibales, avec en couverture un portrait "très similaire" à celui de l'acteur Anthony Hopkins en Hanibal Lecter (le cannibale du film Le Silence des agneaux, ndlr) mais avec les traits du Mexicain, a ajouté le procureur."

Source : BELGA (17 octobre 2007)

    Articles relatifs :
     Apprenti romancier d'horreur, le cannibale de Mexico aurait réalisé des snuffs movies + Site


[Tous les articles criminologie]

Soyez le premier à poster un commentaire à cet article !


Veuillez vous inscrire ou vous identifier :

Nom d'utilisateur :

Mot de passe :



_

Fil RSS
© Stéphane Bourgoin 2003 - 2014
Réalisation : Nokto