"; ";
  Accueil     Librairie     Polars     Thrillers     Criminologie     S. Bourgoin     Infos     Liens  

_

Identification :      [inscription]

Actualité criminologie

    Garde à vue prolongée pour avoir tenté de tirer sur un policier
    France > délinquance, tentative de meurtre, police, drogue
    Article posté par Stéphane Bourgoin le Jeudi 21 juin 2007

    " La garde à vue d'un homme de 31 ans qui avait été empêché in extremis de tirer sur un policier mardi soir dans le quartier sensible de la Grande-Borne à Grigny (Essonne) devait être prolongée de 24 heures mercredi soir, a-t-on appris de source judiciaire. Mardi vers 20H00, un homme recherché dans le cadre d'une enquête sur un trafic de stupéfiants a profité d'une échauffourée lors de son interpellation pour s'emparer de l'arme de service d'un policier de la Brigade anti-criminalité (BAC). Il a ensuite braqué le revolver sous le menton du policier et pressé sur la détente. Un autre policier est parvenu in extremis à empêcher que le coup de feu ne parte, en glissant son doigt entre la pièce (le marteau) qui vient actionner le percuteur et ce dernier, selon une source proche de l'enquête. Il a ensuite réussi à lui arracher l'arme des mains. Après un contrôle qui s'était déroulé dans le calme, les policiers ont voulu interpeller le dealer présumé, qui a pris la fuite à pied, avant d'être rattrapé par trois fonctionnaires. Le dealer présumé a alors donné l'alerte, et les trois policiers ont été pris à partie par une quinzaine de personnes. Dans la confusion, l'homme recherché est parvenu à se saisir du revolver. Des renforts sont ensuite arrivés. Au total, quatre policiers ont été blessés, et des durées d'incapacité totale de travail (ITT) de 1 à 7 jours leur ont été délivrées. Le frère du dealer présumé, âgé de 23 ans a également été interpellé. Il avait lui aussi tenté, en vain, de s'emparer de l'arme d'un autre policier en la saisissant par le canon. Le reste de la soirée et de la nuit se sont déroulés dans le calme. Deux véhicules ont été incendiés, sans toutefois que le rapport avec ces événements ne soit établi. L'enquête a été confiée à la Sûreté départementale. Dans un communiqué diffusé mercredi, Alliance (2e syndicat de gardiens de la paix) a salué "le sang-froid et le professionnalisme" des policiers et demande que l'auteur présumé de cette "tentative d'homicide" soit "lourdement sanctionné". Le syndicat demande également "la mise en place rapide des peines plancher"."

Source : AFP (20 juin 2007)

[Tous les articles criminologie]

Soyez le premier à poster un commentaire à cet article !


Veuillez vous inscrire ou vous identifier :

Nom d'utilisateur :

Mot de passe :



_

Fil RSS
© Stéphane Bourgoin 2003 - 2014
Réalisation : Nokto