"; ";
  Accueil     Librairie     Polars     Thrillers     Criminologie     S. Bourgoin     Infos     Liens  

_

Identification :      [inscription]

Actualité criminologie

    New York ou la bataille gagnée contre la criminalité
    Etats-Unis > délinquance, police, meurtre, drogue, vol, statistique
    Article posté par Stéphane Bourgoin le Mardi 5 juin 2007

    " New York, devenue l'une des grandes villes américaines les plus sûres après avoir été l'une des plus dangereuses, illustre une victoire des autorités contre le fléau de la criminalité, repartie à la hausse au niveau national en 2006, selon le FBI.
   
    À la fin des années 1980 et au début des années 1990, la violence a atteint son plus haut niveau à New York, alors que l'épidémie de crack, un dérivé pas cher et très toxique de la cocaïne dont les utilisateurs deviennent très rapidement dépendants, faisait rage.
   
    Mais l'an passé, le nombre de meurtres est tombé en dessous de la barre des 600, contre 2.200 en 1990, dans une ville qui compte plus de 8 millions d'habitants et une agglomération de plus de 18 millions de personnes.
   
    Sur la même période, le nombre de vols est passé de plus de 100.000 à environ 23 500.
   
    Si personne ne conteste ces chiffres rassurants, les experts sont divisés sur qui peut s'enorgueillir de ces résultats.
   
    Rudolph Giuliani est arrivé aux commandes de la ville en 1994 en promettant de s'attaquer aux problèmes de violence.
   
    Sa tactique a été d'adopter une politique de «tolérance zéro» et de s'en prendre aux auteurs de petites infractions et délits, tels que les actes de vandalisme ou les fraudes dans le métro, ainsi qu'aux affaires de drogue.
   
    Le taux de violence a en effet diminué pendant son double mandat, qui a pris fin en 2001 après les attentats du 11-Septembre, mais des experts soulignent que New York n'a alors fait que suivre une tendance nationale, à un rythme plus soutenu toutefois.
   
    C'est à l'initiative du président Bill Clinton que le nombre de policiers avait été augmenté pendant cette période, ajoutent-ils.
   
    «Je pense que la notion selon laquelle le maire Giuliani est à lui seul responsable de la baisse de la criminalité à New York est un mythe urbain», affirme Kendall Thomas, professeur à la faculté de droit de l'université Columbia.
   
    De fait, la criminalité avait commencé à baisser sous le mandat de son prédécesseur David Dinkins.
   
    Selon M. Thomas, une police de proximité et des actions ciblées dans les quartiers à problèmes ont contribué à faire baisser la violence, et cela est à porter plutôt au crédit de M. Dinkins et du chef de la police alors William Bratton.
   
    Pourtant, M. Giuliani s'est bâti une image de maire ayant combattu avec succès la criminalité dans sa ville, et s'en sert dans sa campagne pour l'investiture républicaine pour l'élection présidentielle de 2008.
   
    Le nombre de policiers et les budgets alloués à la lutte contre la violence ont effectivement augmenté au cours des années 1990, mais les experts pointent aussi comme autres explications une baisse de la consommation de crack et une économie en bonne santé.
   
    Même l'augmentation de l'âge moyen de la population et du nombre de personnes propriétaires de leur logement sont citées par certains pour expliquer le renversement de tendance.
   
    Après le départ de M. Giuliani et l'arrivée de Michael Bloomberg, l'actuel maire de New York, qui a puni plus sévèrement la détention illégale d'armes à feu, le taux de violence a continué à baisser.
   
    Quant à savoir si la courbe va continuer à descendre et New York devenir encore plus sûre, les experts soulignent que tôt ou tard la ville va atteindre un plancher et qu'il est difficile d'éradiquer la criminalité dans une telle métropole.
   
    Ailleurs aux États-Unis, particulièrement dans les grandes villes, 2006 a marqué pour la deuxième année consécutive une augmentation des violences, avec notamment des meurtres en hausse de 6,7% dans les villes de plus d'un million d'habitants."

Source : AFP (4 juin 2007)

[Tous les articles criminologie]

Soyez le premier à poster un commentaire à cet article !


Veuillez vous inscrire ou vous identifier :

Nom d'utilisateur :

Mot de passe :



_

Fil RSS
© Stéphane Bourgoin 2003 - 2014
Réalisation : Nokto