"; ";
  Accueil     Librairie     Polars     Thrillers     Criminologie     S. Bourgoin     Infos     Liens  

_

Identification :      [inscription]

Actualité criminologie

    Marc Dutroux réclame un ordinateur pour lire les DVD contenant son dossier
    Europe du Nord & de l'Ouest > Dutroux
    Article posté par Isabelle Longuet le Mercredi 4 février 2004

    " Un PC pour Dutroux... Il réclame un ordinateur dans sa cellule pour consulter son dossier
   
    BRUXELLES - Marc Dutroux possède les trois DVD contenant le dossier lourd de 450.000 pages. En revanche, il n'a pas... d'ordinateur ! «C'est comme avoir un porte-plume sans encre ou avoir un avocat muet...», a détaillé Me Xavier Magnée. Hier, le tribunal des référés de Bruxelles s'est penché sur la demande introduite par Marc Dutroux au détriment de l'Etat belge. C'est la question de l'accessibilité au dossier qui était en jeu.
   
    Me Marc Preumont, avocat intervenant au nom de l'Etat belge, a souligné que l'accessibilité du dossier ne devait pas être mise en cause pour Marc Dutroux : «Il dispose de 8 heures et demie, quotidiennement, pour consulter son dossier dans un local. De plus, il peut emporter jusqu'à trois cartons, soit 3.000 pages, pour les lire dans sa cellule.»
    Les avocats de Dutroux, Mes Xavier Magnée et Martine Van Praet, ont souligné que le parquet de Liège avait, à juste titre, conçu ces trois DVD dans le but de faciliter le travail des différentes parties. Facilités dont Marc Dutroux ne peut pas bénéficier puisqu'il n'a pas d'ordinateur dans sa cellule.
    On sait que la convention des droits de l'homme prévoit que tout accusé doit avoir le temps et la facilité nécessaires pour préparer sa défense... Histoire de respecter la thèse du procès équitable... Selon Me Preumont, tout cela a été respecté. En attendant, Dutroux a donc commandé un ordinateur à ses frais, mais ne l'a pas encore reçu.
   
    Mes Magnée et Van Praet ont également ajouté que leur client devait recevoir un écolage pour manipuler son nouvel outil... Par ailleurs, ils dénoncent le fait qu'il leur est interdit, comme le prévoit pourtant une circulaire, d'entrer dans le parloir avec leurs portables pour discuter du dossier avec Dutroux. Selon eux, le directeur de la prison peut accorder une dérogation. Mais celle-ci leur a déjà été refusée...
   
    D'autre part, la défense de Dutroux a lancé à la sortie de l'audience que «le parquet a refusé d'entendre Messieurs Wathelet et Verwilghen au procès d'assises parce qu'il se sent mieux sans ces deux témoins. Mais nous n'avons pas dit notre dernier mot !»
   
    Enfin, ajoutons que Dutroux et 7 autres personnes, dont le policier Georges Zicot qui avait été placé sous mandat d'arrêt en 1996 par le juge Connerotte, sont renvoyés devant le tribunal correctionnel de Nivelles dans le cadre du dossier trafic de voitures qui avait été disjoint du dossier enlèvements d'enfants..."
    Philippe Boudart

Source : LA DERNIERE HEURE 4 février 2004

    Articles relatifs :
     L'acte d'accusation est signifié à Marc Dutroux
     Un dossier sur l'affaire Dutroux, avant le procès (1er mars 2004)
     Dossier Dutroux, avant le procès : (1) Les Faits
     Les avocats de Marc Dutroux iront au parloir sans leurs ordinateurs portables


[Tous les articles criminologie]

Soyez le premier à poster un commentaire à cet article !


Veuillez vous inscrire ou vous identifier :

Nom d'utilisateur :

Mot de passe :



_

Fil RSS
© Stéphane Bourgoin 2003 - 2014
Réalisation : Nokto