"; ";
  Accueil     Librairie     Polars     Thrillers     Criminologie     S. Bourgoin     Infos     Liens  

_

Identification :      [inscription]

Actualité criminologie

    Le jeune agresseur du directeur d'école, déjà connu pour vol, sera placé pour 3 mois
    Europe du Nord & de l'Ouest > coups & blessures, délinquance, vol, tentative de meurtre, drogue, justice
    Article posté par Isabelle Longuet le Mardi 23 janvier 2007

    " L'agresseur du directeur de l'école de Dinant placé 3 mois
   
    Les cours sont toujours suspendus.
   
    PROVINCE DE NAMUR - Pierre Jacquet, le directeur poignardé, serait désormais hors de danger.
    Le jeune élève de 16 ans qui a poignardé lundi matin le directeur de l'Institut Cousot à Dinant a été déféré en soirée devant le juge de la jeunesse qui a décidé de le placer pour trois mois au centre fermé de Braine-le-Château.
   
    Les cours sont toujours suspendus à l'Institut Cousot. Une réunion du corps professoral s'y tenait mardi matin à huit-clos. "Le but de cette réunion est de préparer au mieux la rentrée des élèves mercredi à 08h30", indique le sous-directeur de l'Institut Jean Colot.
   
    "Nous allons également discuter des éventuelles actions que nous pourrions décider de mener conjointement avec les autres établissements scolaires locaux". La direction de l'institut souligne qu'elle ne souhaite pas la présence des médias mercredi matin lors de la reprise des cours. Quant à la victime, son état s'améliorait, selon le sous-directeur. "
   
   
    " L'agresseur du directeur d'école déjà connu pour vol
   
    Le jeune auteur de l'agression d'un directeur d'école à Dinant a été entendu hier après-midi par la police judiciaire fédérale de Dinant. Il devait être déféré dans la soirée devant le juge de la jeunesse, lequel devait décider de son placement dans un IPPJ. Le jeune homme est déjà connu du parquet de la jeunesse de Dinant pour un vol de MP3, commis en novembre 2006 à Libramont. Malgré le jeune âge de l'auteur des faits, le dossier a été mis à l'instruction en raison de la gravité des faits. A la suite de cette agression, le sous-directeur et le pouvoir organisateur de l'Institut Cousot ont décidé de renvoyer les élèves chez eux. Les cours ne reprendront que demain.
   
    Hier matin, le directeur de l'Institut a été frappé de plusieurs coups de couteau dans le dos et dans le ventre par un élève âgé de seize ans, habitant Bièvres, qui n'aurait pas supporté son renvoi, vendredi, pour commerce de drogue dans l'enceinte de l'école. Les jours du directeur ne sont plus en danger.
   
    Par ailleurs, la ministre de l'Enseignement obligatoire de la Communauté française, Marie Arena, s'est rendue hier en fin d'après-midi, à l'Institut Cousot. Elle a rencontré pendant plus d'une heure et demie les membres du pouvoir organisateur et des représentants du corps professoral de l'école.
   
    Marie Arena a précisé qu'elle était venue se mettre à l'écoute du personnel pour tenter de comprendre ce qu'il s'était passé et se donne le temps de l'analyse. "Ce qui s'est passé aujourd'hui est gravissime. C'est une situation traumatisante tant pour les élèves que les enseignants. Il faut prendre le temps du dialogue, écouter et comprendre ce qui s'est passé?", a précisé la ministre à la sortie de cette réunion. "Notre action contre la violence à l'école passe d'abord par la prévention. Mais quand celle-ci n'a pas d'effet, ce qui est heureusement rare, il faut sanctionner les auteurs de faits aussi graves. De tels agissements relèvent de la justice", a-t-elle souligné dans un communiqué avant sa visite à Dinant. "

Source : RTL.BE 23 janvier 2007

    Articles relatifs :
     Un directeur d'école poignardé par un élève de 16 ans


[Tous les articles criminologie]

Soyez le premier à poster un commentaire à cet article !


Veuillez vous inscrire ou vous identifier :

Nom d'utilisateur :

Mot de passe :



_

Fil RSS
© Stéphane Bourgoin 2003 - 2014
Réalisation : Nokto