"; ";
  Accueil     Librairie     Polars     Thrillers     Criminologie     S. Bourgoin     Infos     Liens  

_

Identification :      [inscription]

Actualité criminologie

    Joe, 17 ans, tué à Bruxelles pour son lecteur MP3 : le sort de son meurtrier présumé, un jeune Polonais
    Europe du Nord & de l'Ouest > meurtre, justice, vol, délinquance
    Article posté par Isabelle Longuet le Dimanche 30 avril 2006

    " L'extradition de A. ajournée
   
    Le tribunal régional de Varsovie-Praga a décidé d'ajourner jusqu'au 31 mai sa décision sur l'extradition éventuelle du meurtrier présumé de Joe Van Holsbeeck. Le frère de A., David, soupçonné d'avoir commandité le vol à l'origine du drame, a été libéré.
    Jusqu'à cette date A., 17 ans, sera placé en détention provisoire. Le tribunal a également demandé aux autorités judiciaires belges de fournir, d'ici le 18 mai, des documents expliquant si le meurtrier présumé sera jugé en Belgique en tant que majeur ou mineur.
   
    Plusieurs juristes polonais ont affirmé que l'extradition risquait de rencontrer des obstacles juridiques. C'est une question constitutionnelle, celle de savoir si la Pologne peut extrader ses propres citoyens, protégés par la Constitution, a ainsi déclaré Marian Filar.
   
    Cet expert a rappelé qu'en avril 2005 la Cour constitutionnelle polonaise avait constaté l'incompatibilité entre le mandat d'arrêt européen et la Constitution nationale. Des experts polonais soulignent également que le mandat d'arrêt européen concerne des personnes majeures et non pas les mineurs.
   
    Remis en liberté
   
    Le frère aîné et majeur du suspect A.G., un certain D.G., ne se trouve pas sur les images enregistrées de l'agression perpétrée à la gare Centrale à l'encontre de Joe Van Holsbeeck et de son ami. Il ne se retrouve pas non plus sur les images enregistrées par la STIB. Pour cette raison, le jeune homme a été libéré par le juge d'instruction, a fait savoir dimanche Jos Colpin, le porte-parole du parquet de Bruxelles.
   
    Ces derniers jour ont fait place à une certaine incertitude concernant la responsabilité exacte par rapport à la mort de Joe Van Holsbeeck. Les enquêteurs ont étudié la possibilité selon laquelle le frère d'A.G., un certain D.G., serait impliqué dans l'agression. A cet effet, ils ont nommé un expert chargé d'analyser les images enregistrées lors de l'agression et après celle-ci.
   
    Selon les conclusions de cet expert, D.G., le frère du suspect appréhendé à Bruxelles, ne se trouve pas sur les images enregistrées. Les charges retenues contre lui ont disparu et il n'y avait plus de raison de le priver de liberté. Il faudra encore enquêter avant de savoir s'il pourrait être poursuivi pour d'autres motifs liés à l'agression, a encore précisé le porte-parole.
    Selon son avocat, Me Bernard Ayaya, David n'avait plus de contacts avec son frère cadet A., arrêté jeudi en Pologne et qui aurait porté les cinq coups de couteau fatals à Joe Van Holsbeeck.
   
    Non coupable
   
    A., le meurtrier présumé de Joe Van Holsbeeck affirme ne pas se souvenir des faits et se dit non coupable, même s'il n'exclut pas sa participation aux faits, a-t-on appris du procureur du parquet de Varsovie, Renata Mazur.
    Le ministère public a inculpé le jeune homme de 17 ans, arrêté jeudi en début d'après-midi en Pologne, du meurtre de l'adolescent belge, commis le 12 avril dernier dans le hall de la Gare centrale à Bruxelles.
    Le suspect réfute les inculpations de meurtre ou de meurtre pour faciliter le vol. Un juge de Varsovie devait ordonner l'arrestation judiciaire plus tard dans la journée de vendredi.
   
    A. était déjà connu de la justice belge
   
    Toujours vendredi, le parquet de Bruxelles confiait que A. était déjà connu de la justice belge. Un dossier le concernant a été transmis en 2003 à un juge de la jeunesse bruxellois, qui n'avait pas pris de meure de placement à son encontre.
   
    On ignore la nature des faits reprochés. Un jugement du tribunal de la jeunesse, visant le suspect, a été rendu par défaut en 2004. Des mesures de réprimandes avaient été prises à son encontre.
    Le complice présumé, M., 16 ans, est placé dans un centre pour jeunes délinquants depuis son arrestation lundi à Bruxelles, où il vivait avec ses parents en situation irrégulière. "

Source : LE SOIR 30 avril 2006

    Articles relatifs :
     Joe, 17 ans, tué à Bruxelles pour son lecteur MP3 - identification de ses agresseurs présumés
     Un Polonais de 17 ans, meurtrier présumé de Joe, 17 ans, tué à Bruxelles, a été arrêté dans son pays


[Tous les articles criminologie]

Soyez le premier à poster un commentaire à cet article !


Veuillez vous inscrire ou vous identifier :

Nom d'utilisateur :

Mot de passe :



_

Fil RSS
© Stéphane Bourgoin 2003 - 2014
Réalisation : Nokto