"; ";
  Accueil     Librairie     Polars     Thrillers     Criminologie     S. Bourgoin     Infos     Liens  

_

Identification :      [inscription]

Actualité criminologie

    Délinquance à Paris en 2005: le plus bas niveau depuis 20 ans
    France > délinquance, statistique, viol, coups & blessures, vol
    Article posté par Stéphane Bourgoin le Samedi 11 mars 2006

    " La préfecture de police de Paris (PP) a rendu publics vendredi sur son site internet les chiffres de la délinquance en 2005 dans la capitale, en baisse de 3,4 % par rapport à 2004, soulignant qu'ils atteignent leur "niveau le plus bas depuis vingt ans". Ces chiffres confirment la tendance à la baisse annoncée par le préfet de police de Paris Pierre Mutz au conseil de Paris en décembre 2005. Passant de 267.290 faits en 2004 à 258.274 en 2005, la délinquance parisienne "atteint son niveau le plus bas depuis vingt ans", observe la PP. Les délits de voie publique (différents vols, destructions ou dégradations), ont diminué de 8,8 % en 2005, ajoute la préfecture. La délinquance est en baisse dans seize arrondissements "dont dix (parmi lesquels les Ier, XIe, XIIe ou XXe) affichent une baisse supérieure à la moyenne de la délinquance générale". La délinquance est "stable" dans les XVIIe et XVIIIe, en légère hausse dans les IIe, IIIe et XVIe et en "hausse plus marquée dans le XIXe (+ 4,1 %)". La délinquance dite de voie publique est en baisse dans tous les arrondissements de la capitale à l'exception du XIXe (+2,6%). Dans le métro et le RER, rapporte la PP, la délinquance a diminué de 11%. Les vols à la tire ont baissé par exemple de 17 % et les atteintes aux agents de 11%. Les violences volontaires contre les voyageurs y sont en revanche en hausse de 10,3% mais, nuance la préfecture, "ne représentent que 2,5% des infractions commises dans les transports". Les vols avec violence aussi (+4,2%). Ces résultats, selon elle, sont dus à la "montée en puissance" du Service régional de la police des Transports (SRPT) compétent depuis 2003 sur toute l'Ile-de-France. Les "indicateurs d'activité" de la police sont "favorables" tant pour les faits élucidés (+ 5,4%) que pour les gardes à vue (+ 4,6%). Le nombre des mineurs mis en cause dans les faits délictueux a diminué de 8,6 % bien que leur part soit importante dans plusieurs types d'infractions (vols à la tire, avec violences) même si "un mineur sur deux interpellés à Paris n'y habite pas", selon la PP. La PP observe enfin une "augmentation contrastée du nombre des violences contre les personnes (+ 3,6 %)" due à la hausse des "violences gratuites", non crapuleuses (+ 14,8 %). Les violences physiques crapuleuses ont baissé (- 2,1 %), dit-elle, tout comme les violences sexuelles (- 6 %)."

Source : AFP (10 mars 2006)

[Tous les articles criminologie]

Soyez le premier à poster un commentaire à cet article !


Veuillez vous inscrire ou vous identifier :

Nom d'utilisateur :

Mot de passe :



_

Fil RSS
© Stéphane Bourgoin 2003 - 2014
Réalisation : Nokto