"; ";
  Accueil     Librairie     Polars     Thrillers     Criminologie     S. Bourgoin     Infos     Liens  

_

Identification :      [inscription]

Actualité criminologie

    La victime du cannibale allemand voulait qu'un amant lui coupe le pénis avec les dents
    Europe du Nord & de l'Ouest > Cannibale de Rotenburg
    Article posté par Isabelle Longuet le Mardi 13 janvier 2004

   
    La victime du Cannibale de Rotenburg
   
    9ème journée d'audience, à Cassel - Le procès d'Armin Meiwes, le "Cannibale de Rotenburg", s'est poursuivi le 12 janvier avec l'audition de René Jasnik, 27 ans, boulanger et dernier compagnon de la victime, Bernd-Jürgen Brandes (qui, pour mémoire, s'est fait émasculer, tuer et manger en mars 2001). Jasnik vivait une relation sans problème, " très heureuse ", avec l'ingénieur en informatique berlinois dont il partageait l'appartement depuis deux ans et demi, et a souligné que son compagnon n'avait jamais exprimé le désir de mourir. Il ne nourrissait, en apparence, aucun fantasme sado-masochiste, et les deux hommes avaient des projets de vacances communes pour les prochains mois. " Je ne m'explique toujours pas sa mort ", a conclu Jasnik, qui a trouvé, après la disparition de la victime, un testament daté du 3 janvier 2001. " Un matin, il est parti au travail, et il n'est plus jamais revenu " : Brandes avait pris le train pour Cassel où il avait rendez-vous avec son "bourreau".
    La victime avait eu auparavant une relation de six mois, jusqu'en 1997, avec une jeune femme, Alexandra, une chauffeuse de taxi de 30 ans, qui a dit de son ex-petit ami qu'il s'était toujours montré gentil, harmonieux. Au début de leur relation, ils envisageaient de se marier et de fonder une famille. Mais Brandes lui a révélé son homosexualité ; ils se sont alors séparés tout en restant de bons amis.
    Brandes avait également fait la connaissance, par le biais d'une petite annonce passée en 1998, d'un Cubain de 36 ans avec lequel il avait des rapports sexuels une fois par semaine. L'amant a raconté qu'à plusieurs reprises, Brandes avait demandé à "être mordu sur tout le corps". Il insistait notamment pour que le jeune homme lui coupe le sexe avec les dents. " Il m'a d'abord offert 1 000 marks pour le faire, puis 5 000 " (= 2 550 euros), mais il a refusé d'accéder à sa requête. " Bernd-Jürgen avait ce genre de fantasme sexuel ".
   
    Armin Meiwes sert le café à sa mère, dans le jardin où il enterrera plus tard les ossements de sa victime
   
   
    Puis ce fut au tour d'un vieux camarade de classe de l'accusé de venir témoigner : Berthold Sieberg, 42 ans, fabricant d'outils de son état, qui a dit de Meiwes qu'il était le genre de type calme, toujours prêt à donner un coup de main. Ils ont été en contact jusqu'en septembre 2002 (l'arrestation a eu lieu en décembre). L'ex-voisin a décrit la mère de l'accusé comme une femme " incroyablement dominatrice ", qui ne savait que donner des ordres à son fils.
    En 2000, lors d'une visite chez leur ami Meiwes, Berthold et son épouse sont tombés sur des photos repiquées sur internet, où l'on voyait des victimes d'accidents aux membres découpés. " Si vous saviez tout ce qu'on peut trouver sur le net ! Des choses vraiment brutales ", a commenté leur hôte. En 2002 - plus d'un an après le crime - alors qu'il était passablement éméché, Meiwes a confié à son vieux copain qu'il était entré en contact, grâce à internet, avec un homme " qui me demande à intervalles réguliers s'il est mûr pour l'abattage ". Plus tard, à jeun, il lui a demandé d'oublier tout ce qu'il avait bien pu lui raconter....
    Sieberg a ajouté que l'accusé avait transformé son immense demeure en sanctuaire à la mémoire de sa mère, après la mort de celle-ci en 1999.

Source : N24.DE, MITTELHESSEN, BLICK.CH, NEWS.AT, FAZ, SACHSEN ZEITUNG 12 janvier 2004, THE SCOTSMAN 13 janvier 2004

    Articles relatifs :
     "Le Cannibale de Rotenburg" : un Allemand castre, tue et mange une victime consentante
     Ouverture du procès du "Cannibale de Rotenburg" : VIDEO du lieu du crime
     Procès du " Cannibale de Rotenburg " : un cas unique dans l'histoire du droit
     Le " Cannibale de Rotenburg " avait filmé la totalité de son crime
     Des protecteurs des animaux envoient du tofu au "Cannibale de Rotenburg"
     Le cannibale allemand va vendre son " histoire " à un producteur de cinéma
     Le cannibale allemand organisait des jeux de rôle dans sa " pièce d'abattage "
     Les fantasmes des victimes potentielles du " Cannibale de Rotenburg "
     Un expert-psychiatre juge le " Cannibale de Rotenburg " sain d'esprit
     Le cannibale allemand avait stocké des milliers de photos pornos et de torture
     Procès de Cassel : les e-mails contenaient des blagues et des recettes cannibales
     Procès de Cassel : Armin Meiwes, entre cannibalisme & rêve d'une vie de famille ?
     Le "Cannibale de Rotenburg" dépeçait des poupées Barbie et fabriquait des pénis en pâte d'amande
     Meiwes est devenu cannibale pour se "rapprocher" des hommes, estime un expert
     Expertise psychiatrique : le cannibale allemand est un pervers sain d'esprit
     Perpétuité requise pour le "Cannibale de Rotenburg"... interprété par Kevin Spacey au cinéma ?
     Vers une révision du procès du cannibale allemand, condamné à 8 ans et demi de prison


[Tous les articles criminologie]

Soyez le premier à poster un commentaire à cet article !


Veuillez vous inscrire ou vous identifier :

Nom d'utilisateur :

Mot de passe :



_

Fil RSS
© Stéphane Bourgoin 2003 - 2014
Réalisation : Nokto