"; ";
  Accueil     Librairie     Polars     Thrillers     Criminologie     S. Bourgoin     Infos     Liens  

_

Identification :      [inscription]

Actualité criminologie

    Les dangers du Net pour les enfants : campagne européenne de sensibilisation
    Europe du Nord & de l'Ouest > internet, pornographie, racisme
    Article posté par Isabelle Longuet le Mercredi 9 février 2005

    " Un «code de la route» pour Internet
   
    De nombreux enfants font de mauvaises rencontres sur la Toile.
    Une campagne européenne veut sensibiliser aux dangers du surf sur Internet.

   
    Un «Safer Internet Day» a été décrété mardi par la Commission européenne. Objectif : lancer une vaste campagne - en Belgique mais aussi dans toute l'Europe - de sensibilisation des jeunes aux dangers du surf sur Internet. Cette opération est née d'un constat inquiétant. Selon une enquête récemment menée dans 5 pays européens, si 97 % des enfants âgés de 9 à 16 ans ont déjà utilisé un ordinateur, 44 % ont déjà visité un site pornographique, que ce soit par accident ou intentionnellement.
   
    Risques majeurs
   
    La journée du 8 février, baptisée donc «Safer Internet Day», a donc été le début d'une campagne qui va durer 18 mois. En Belgique, c'est le Crioc (centre de recherche et d'information des organisations de consommateurs) qui est chargé de coordonner les actions de sensibilisation, en partenariat avec Child Focus, le Centre pour l'égalité des chances et la lutte contre le racisme, l'Association des fournisseurs d'accès à Internet (Ispa) et le CIAOSN (le centre d'information et d'avis sur les organisations sectaires nuisibles).
    On l'a dit, les jeunes sont la cible principale de cette campagne. «Ils n'ont pas toujours conscience des risques qu'ils encourent en surfant sur Internet. Ils ne savent pas non plus quels sont leurs droits ni en quoi ces derniers sont limités. Par exemple, lorsqu'un adolescent crée un blog, il a des responsabilités, il ne peut pas publier n'importe quoi», explique Antoinette Brouyaux, porte-parole pour le Crioc. Pour elle, l'objectif de l'opération consiste en quelque sorte à élaborer un code de la route destiné à baliser et à encadrer le surf sur Internet. La première journée de campagne a démarré en Belgique avec l'ouverture d'un site Internet (*) qui présente les risques majeurs que peuvent rencontrer les jeunes internautes, qu'il s'agisse de pornographie enfantine, de discriminations raciales ou encore de dérives sectaires.
   
    Par ailleurs, des actions vont être menées à destination des enfants, notamment par l'intermédiaire d'un concours de scénario sur le thème de l'insécurité sur Internet. Un jeu spécial sera également mis en place, le héros - une petite souris - doit se protéger des «spams» (publicités indésirables).
   
    Eduquer les parents
   
    Cette campagne est aussi l'occasion d'informer les parents. «Très souvent, ils ne savent pas ce que leurs enfants font sur Internet», a rapporté Bernadette Pirsoul, collaboratrice au Crioc. «Un des premiers conseils à leur donner serait de ne pas installer l'ordinateur dans la chambre de leurs enfants mais dans un lieu où ils peuvent constamment surveiller leur progéniture.»
   
    Pour sensibiliser les parents - ainsi que les éducateurs et les professeurs - un forum et un «chat» (lieu de discussion) seront accessibles sur le site Internet à partir d'avril 2005. «Ce n'est pas que l'information n'existait pas avant. Mais il nous a paru important de remettre de l'ordre. Il faut parler de ces questions de sécurité en famille, entre amis, au travail», insiste Antoinette Brouyaux.
   
    (*) Webhttp://www.saferinternet.be. "
   
    M.Ke. (St.)

Source : LA LIBRE BELGIQUE 9 février 2005

[Tous les articles criminologie]

Soyez le premier à poster un commentaire à cet article !


Veuillez vous inscrire ou vous identifier :

Nom d'utilisateur :

Mot de passe :



_

Fil RSS
© Stéphane Bourgoin 2003 - 2014
Réalisation : Nokto