"; ";
  Accueil     Librairie     Polars     Thrillers     Criminologie     S. Bourgoin     Infos     Liens  

_

Identification :      [inscription]

Actualité criminologie

    Un chauffard de 13 ans, grand délinquant, condamné à 4 mois de détention
    Europe du Nord & de l'Ouest > délinquance, procès
    Article posté par Isabelle Longuet le Jeudi 6 janvier 2005

    é Un adolescent de 13 ans a été condamné jeudi par un tribunal de Salford (nord de l'Angleterre), à quatre mois de détention pour conduite sans permis et en état d'ivresse dans une voiture volée. John Smee est semble-t-il le plus jeune conducteur jamais condamné pour conduite en état d'ivresse en Grande-Bretagne.
    Dans la nuit du 31 octobre au 1er novembre, peu après minuit, il avait manqué de percuter un piéton à un carrefour de Salford, alors qu'il conduisait une voiture volée à 110 km/h, phares éteints et à contre-sens, dans une zone limitée à 50. Ayant crevé contre un trottoir un pneu du véhicule dont il avait perdu le contrôle, l'adolescent avait ensuite abandonné la voiture. Mais la police avait réussi à l'arrêter.
    Avant d'être jugé pour ce délit, John Smee, 1m45, avait déjà un lourd passif, et avait commis des délits de vol de voiture et d'agression. Il avait déjà été arrêté en mai, et placé sous contrôle judiciaire en juin pour comportement violent et raciste. En août il avait déjà été arrêté pour conduite sans permis, et en septembre, il avait commis un nouveau vol de voiture.
    Même son avocat a admis que "son passé récent ne plaide pas en sa faveur, avec plusieurs délits sur une court période de temps". Mais il a souligné les remords de l'adolescent, dont les parents, a-t-il dit, travaillaient tous les deux la nuit. L'adolescent avait l'habitude de traîner avec des gens plus âgés. Le juge John Finestein a également interdit au jeune de conduire pendant une période de quatre ans. L'âge légal du permis est de 17 ans en Grande-Bretagne. "Il est difficile de sous-évaluer les risques que vous avez pris pour votre vie et celle d'autres gens. C'est un miracle que vous n'ayiez sérieusement blessé ou tué personne", a-t-il dit. Et il a souligné que le jeune garçon avait déjà "eu ses chances" devant la justice.Le juge qui a identifié l'adolescent contrairement à l'habitude, a insisté sur la valeur d'exemple de cette condamnation. "Les jeunes qui paraissent devant ce tribunal ont tendance à croire qu'on s'en tire toujours, et qu'on peut recommencer aussitôt sorti", a-t-il commenté."

Source : AFP 6 janvier 2005

[Tous les articles criminologie]

Soyez le premier à poster un commentaire à cet article !


Veuillez vous inscrire ou vous identifier :

Nom d'utilisateur :

Mot de passe :



_

Fil RSS
© Stéphane Bourgoin 2003 - 2014
Réalisation : Nokto