"; ";
  Accueil     Librairie     Polars     Thrillers     Criminologie     S. Bourgoin     Infos     Liens  

_

Identification :      [inscription]

Actualité criminologie

    Décès du "Gay Slayer", le serial killer Colin Ireland qui rêvait de devenir Hannibal Lecter + REPORTAGE
    Europe du Nord & de l'Ouest > serial killer
    Article posté par Stéphane Bourgoin le Mardi 13 mars 2012

    Colin Ireland est décédé le 21 février 2012 de causes naturelles à l'âge de 58 ans dans la prison de Wakefield, au Royaume-Uni.
   
    LES FAITS
   
    Pendant trois mois, en 1993, une véritable psychose s’empare de Londres lorsque cinq homosexuels sont assassinés. Toutes les victimes fréquentaient un pub pour gays sur Old Brompton Road. Leur préférence sexuelle pour le sadomasochisme les rendait aussi vulnérables aux yeux du tueur qui les draguait, avant de les assassiner à leur domicile.
   
    Les lieux des crimes ne révèlent aucun indice car le meurtrier a pris des précautions, sauf dans le cas de la quatrième victime, où une empreinte est découverte. Il commence à lancer un défi à la police par plusieurs coups de fil, annonçant un crime par semaine. Après le cinquième assassinat, le 15 juin 1993, il téléphone à nouveau et proclame qu’il a les qualités requises pour être considéré un serial killer.
   
    Les enquêteurs, en retraçant les mouvements de la dernière victime, découvrent que l’homme a été enregistré par une caméra de surveillance de la gare de Charing Cross. La bande indique que la victime se trouve en compagnie d’un individu de grande taille aux cheveux coupés très courts. Des photos et un portrait-robot sont publiés, tandis que Scotland Yard lance un appel pour que le “tueur I de gays” se rende.
   
    Colin Ireland se dénonce à la police. Agé de 39 ans, il avoue être l’homme vu sur les bandes-vidéos de surveillance, mais nie toute implication dans les meurtres. Une comparaison de ses empreintes avec celles retrouvées sur les lieux du quatrième crime prouve qu’il ment. Confronté à ces preuves, Colin Ireland finit par admettre les cinq assassinats.
   
    Grand admirateur du personnage de Hannibal Lecter dans “ Le silence des agneaux “, Ireland s’est promis de devenir un serial killer lors d’une résolution décidée le 1er de l’an 1993. Il faut dire qu’il possède déjà le profil de ce genre d’individus : enfant illégitime, il est la risée de ses camarades de classe et, une fois adulte, ne parvient jamais à garder un emploi stable. En décembre 1993, il est condamné à cinq peines d’emprisonnement à perpétuité.
   
    SOURCE : Stéphane Bourgoin.
   
    Pour visionner un documentaire sur Colin Ireland, cliquez sur le lien SOURCE (ATTENTION, il y a trois autres parties).

Source : REPORTAGE YOUTUBE

    Articles relatifs :
     Pour suivre sur Twitter l'actualité des faits divers et celle de Stéphane Bourgoin


[Tous les articles criminologie]

    Re : Décès du
    Commentaire posté par violetha le Mardi 13 mars 2012
    encore un qui voulait être une star!!!et en plus il est mort naturellement tranquille peinard dans sa cellule!
   


    Re : Décès du
    Commentaire posté par gege05 le Mardi 13 mars 2012
    "Il faut dire qu’il possède déjà le profil de ce genre d’individus : enfant illégitime, il est la risée de ses camarades de classe et, une fois adulte, ne parvient jamais à garder un emploi stable." Alors c'est ça le "profil" d'un tueur en série! Ouah, il y en a combien sur Terre, 800 millions?

    Re : Décès du "Gay Slayer"
    Commentaire posté par JoeyPrune le Mercredi 14 mars 2012
    Mort naturelle à 58 ans ? Bizarre quand même.


Veuillez vous inscrire ou vous identifier :

Nom d'utilisateur :

Mot de passe :



_

Fil RSS
© Stéphane Bourgoin 2003 - 2014
Réalisation : Nokto